• Home  / 
  • Sport
  •  /  Handisport : Madagascar garde ses titres sans les disputer

Sujet associés

Étiquettes :

Handisport : Madagascar garde ses titres sans les disputer

Les sportifs malgaches demeurent leader en handisport au niveau océan Indien

L’édition 2017 de la Coupe des clubs champions de handisport de l’océan indien qui devait se disputer aux Comores a été annulée. De ce fait, les malgaches gardent tous leurs titres de 2016.

Sans échos de la part des Comores qui devaient héberger la quinzième édition de la Coupe des clubs champions de handisport de l’océan Indien (CCCHOI), les athlètes malgaches gardent les quatre titres qu’ils ont signés en 2016. Ce rendez-vous indianocéanique devait se tenir la semaine dernière, mais a été donc annulé, faute de communication.

« Les Comoriens ont fait silence radio sans relancer l’invitation à cette joute régionale. Les Réunionnais ont, quant à eux décidé, bien avant de rester à la maison, étant donné le coût élevé du frais de déplacement. Ainsi, tout a été annulé », regrette le président du Comité paralympique malgache, Monja Dinard.

Faire la différence

Avec ces quatre médailles d’or, la Grande île avait terminé en tête du classement à Maurice lors de la dernière édition de ce rendez-vous. L’équipe championne de Madagascar en 2016, la formation de Betsiboka, avait fait la différence en basketball en fauteuil roulant, en battant la mauricienne sur le score de 51 à 49 en finale. Belle prestation également des boulistes qui ont été intraitables en doublette. Ils se sont imposés tant chez les hommes que chez les dames, avec trois victoires chacun. Sitraka Tsiorinantenainas et Sandrine Hobisoa ont dominé chez les dames, alors que Jole Rakotonomenjanahary et Emilisen Tantelinaina ont, quant à eux, été trop fort chez les hommes. Dans son escarcelle, Jole Rakotonomenjanahary a rajouté une autre médaille d’or remportée  lors du concours de tirs.

Seuls les deux titres en tennis ont échappé à nos porte-fanions car ils n’ont pas eu de représentants au tournoi mixte de boccia. Les Mauriciens avaient terminé deuxième avec trois médailles d’or, une d’argent et quatre de bronze devant La Réunion, engrangeant trois médailles d’or et autant d’argent. Nos héros devront donc attendre décembre 2018, à La Réunion pour confirmer leur suprématie qui dure des années.

Pour rattraper cette saison perdue, les Réunionnais prévoient d’intégrer à la prochaine édition de nouvelles disciplines réservés aux autres sportifs ayant d’autres handicaps.

Ajouter commentaire