publicite lactualite

Bilan sportif 2017 : une année à graver en lettres d’or

Par le 22 décembre 2017 à 10:11 - mis à jour le 19 février 2018 à 13:09

Deux titres mondiaux, six titres africains, deux titres régionaux et de nombreux autres, dans des autres compétitions internationales, la saison 2017 a été une année de gloire pour le sport malgache. Le moment fort de la saison viendra au Mondial de pétanque junior. 

L’année 2016 a été l’une des plus belles pour le sport malgache, à en juger par la performance des athlètes sur les scènes régionales, continentales, voire mondiale. Que ce soit aux championnats mondiaux, aux championnats d’Afrique, à la coupe des clubs champions de l’océan indien (CCCOI), les athlètes malgaches sont à chaque fois rentrés au pays avec un titre dans leurs valises.

Le plus beau reste sans doute, le premier titre mondial en triplette remporté par les jeunes boulistes chez les garçons au mois de novembre, à Kaihua, en Chine. L’occasion pour le quatuor malgache constitué de Jean François Rakotodrainibe, Fitahiana Andriamanda, Fifaliana Tendry, et Anjarasoa Ravohitrarivo, de réécrire l’histoire face à la formation française composée de Théo Ballière, Maxime Charrier, Jeremy Gelin et Adrien Delahaye que ces premiers ont soumis par la marque de 13 à 9.

Les marrons de la gloire

L’autre moment fort de la saison a également eu lieu à l’Unified World Championships, en Italie, le même mois avec le sacre mondial de Jean Christian  Randriamalaza, dit Samouraï en boxe chinoise lei-tai, dans les moins de 70 kg. Ce qui lui fait un huitième titre mondial.

Fidèle à sa prestation, le leveur de fonte, Tojonirina Alain Andriantsitohaina a aussi marqué la saison de son empreinte avec sa triple médaille d’or chez les moins de 62 kg aux sommets africains de Maurice, en juillet. Non seulement, il s’est montré inaccessible en confirmant ses médailles d’or en arraché (122 kg) et en total olympique (272kg), mais il a également amélioré sa médaille d’argent remportée en épaulé-jeté (150 kg) l’année dernière, à Yaoundé Cameroun lors de la dernière édition des championnats.

Ils font boules de neige

En pétanque, au plan continental, en Tunisie, le drapeau tricolore vert, blanc, rouge a été à deux reprises, hissé au plus haut niveau. Non seulement Alhenj Zoel Tonitsihoarana dit Toutoune, Solofo Yves Andrianomenjanahary dit Donga, Maminirina Ramanantsoavina alias Glou et Haja Rafanomezantsoa se sont montrés indomptables en triplette, mais Toutoune a en plus conquis l’Afrique en concours de tir de précision. L’occasion pour la Grande île de renouer avec le titre africain, huit ans plus tard.

Il ne connaît pas l’échec

A Gizeh, Egypte le nom de Milanto Harifidy Ralison reste aussi gravé en lettres d’or aux championnats d’Afrique U-16 garçons du jeu d’échec. Par la même occasion, Harifidy est devenu maître international, mais il lui reste encore deux étapes à franchir pour l’être définitivement. En même temps, Harifidy est qualifié pour les prochains championnats du monde, prévus se dérouler en Chine pour la saison 2018.

La moisson malgache avait plutôt bien commencé au mois mai avec le sacre à domicile de la sélection masculine de tennis au championnat d’Afrique australe U12 de tennis. Ce n’est pas tout, Miotisoa Rasendra et Maholy Razakaniaina ont eux-aussi fait forte impression à Maurice en s’offrant le titre en double de l’étape 1 du tournoi de l’International Tennis Federation (ITF) catégorie U14 Grade 2. La victoire à domicile de Jean de La Croix Rakotomalala à la XIVe édition du Marathon international de Madagascar face aux Kenyans, Ethiopiens entre autres spécialistes de la course longue distance a également marqué les esprits.

Des titres signés surtout dans les sports individuels. En sports collectifs, les athlètes malgaches n’ont pas non plus démérité avec leur titre régional. Le beau doublé malgache en basketball grâce à l’entremise de Fandrefiala Analamanga et Ascut d’Atsinanana à la 32e Coupe des clubs champions de l’océan Indien (CCCOI), reste aussi dans les mémoires.  Les récentes victoires de Mampitroatsy et Mbolatiana à La Réunion lors du Trail de la Liberté, la liste n’est pas exhaustive, ont également marqué cette année comme étant celle de la réussite.


Étiquettes : , , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1