EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Barea Madagascar : Eric Rabesandratana partant pour devenir le nouveau coach

| 20 avril 2021 à 07:11 | Sport
eric rabesandratana coach barea

Les nouvelles sur la possibilité de faire d’Eric Rabesandratana le nouveau coach de l’équipe nationale de foot malagasy, fuse sur la toile. Cet ex-capitaine du PSG se dit  partant, et même s’impatiente d’être sollicité, pour devenir le nouveau coach des Barea.  

Sur la presse Française, Eric Rabesandratana s’est dit partant pour coacher les Barea s’il était sollicité pour ce poste. Une option qui pour certains, dépités par les deux dernières défaites des Barea, en Ethiopie contre les Ethiopiens et à Madagascar face aux Nigériens, serait synonyme de remplacement définitif de Nicolas Dupuis, l’actuel entraîneur de l’équipe nationale.

Ce jour, la presse nationale a également rapportée ces nouvelles sur son souhait de devenir le coach des Barea. Dans ce sens, Eric Rabesandratana a signifié qu’il aimeMadagascar et l’équipe nationale, et que pour lui, le fait d’être appelé à la coacher est une opportunité qu’il est prêt à accepter. Et de souligner qu’en attendant lesollicitation de la part des dirigeants malagasy, il se tenait prêt. 

Eligible mais…

Certes, le recrutement d’un ex-professionnel du football, et qui d’autant plus, a le sang malagasy qui coule dans ses veines, est une bonne chose en soi. Eric Rabesandratana remplit bien les conditions qu’il faut - ne serait-ce que son atout onomastique - pour être le mieux placé pour diriger l’équipe nationale. Mais, il ne faut pas oublier que pour pouvoir coacher convenablement une équipe nationale, il faut déjà avoir le temps suffisant pour la découvrir et la connaître - autant l’équipe que les footballeurs, mais aussi le pays, avec ce que cela comprend, du point de vue social et culturel. Or, Eric Rabesandratana n’a fréquenté l’équipe nationale sur le terrain que pendant quelques minutes, lors d’un match amical de préparation des Bareacontre Toulouse FC, dans la Ville Rose, en février 2007. Mais il n’en demeure pas moins que ce footballeur de 1,86m, redoutable aux postes de milieu de terrain et de défenseur central, possède son brevet d’état du 1er degré d’entraîneur de football.  

A lire également :  Football : Madagascar concède le nul face aux Comores

Changement inopportun

Au fil du temps, il pourra bien entendu combler ce manque. Mais vu le peu de temps qui reste avant le premier match des Barea aux éliminatoires de la Coupe du monde de 2022 Qatar- un mois et demi - un changement de coach de l’équipe nationale risquerait de perturber les joueurs qui évidemment n’auront pas suffisamment de temps pour se familiariser avec celui qui sera le nouvel entraîneur. 

Tout bien réfléchi, il vaudrait mieux trouver une sorte de période de transition, consistant, si possible, à l’octroi à Rabesandratana, pour commencer, d’un poste technique proche de celui du coach, et voir plus tard s’il sera capable de bien gérer l’équipe nationale. 

Il est vrai que les échecs peuvent constituer des motifs de remerciement d’un entraîneur, mais il ne faut pas verser dans l’ingratitude, et oublier la qualification pour la CAN 2019, signé Dupuis, et que tous les Malagasy ont applaudie comme un exploit.        

Palmarès d’Eric Rabesandratana

Avec le PSG

  • Vainqueur de la Coupe de France, en 1998
  • Vainqueur de la Coupe de la ligue, en 1998
  • Vainqueur du Trophée des champions, en 1998
  • Vice-champion de France, en 2000
  • Finaliste de la Coupe de la ligue, en 2000
  • Avec le RAEC Mons : Champion de Belgique de D2, en 2006
A lire également :  Orange Pro League : Ajesaia ne cesse de grimper

En équipe de France

  • 3e au Festival international espoir, en 1992
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg