EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Pourquoi l’équipe de Madagascar doit miser sur les joueurs jouant en Europe ?

| 19 avril 2021 à 07:10 | Sport
Jeremy Morelle

La sélection de Madagascar ne cesse de grandir ! En effet, après avoir disputé la première Coupe d’Afrique des Nations de son histoire en 2019, et en allant jusqu’aux quarts de finale, les Malgaches ne disputeront pas la prochaine CAN au Cameroun. Toutefois, il faut rester solide pour espérer une qualification au prochain Mondial. Une chose pas aisée. 

Petit à petit, Madagascar apprend et gagne en expérience. Après un parcours féérique en 2019, qui a permis à l’île d’accéder à sa première Coupe d’Afrique des Nations et à son premier quart de finale, la chute a été brutale en ce début d’année 2021. En effet, alors qu’ils avaient leur destin entre leurs mains pour enchainer une deuxième qualification pour les phases finales de la CAN, cette fois au Cameroun en 2022, les Malgaches ont échoué. Pourtant, l’équipe de l’océan indien a des qualités : elle est technique, offensive, mais elle a manqué de réalisme et n’a pas réussi à battre le Niger le 31 mars dernier. Résultat, les Bareas ont chuté, eux qui rêvaient d’une seconde participation à la CAN. Toutefois, le travail de la fédération est incroyable, à l’image de l’arrivée de Jérémy Morel dans l’effectif ces derniers mois comme cadre de la défense. Le Lorientais, qui lutte pour le maintien en Ligue 1, a apporté une certaine exigence et des références en défense centrale. Mais Madagascar doit continuer ses efforts et compter sur les internationaux évoluant en Europe pour faire progresser l’équipe. 

A lire également :  Tournoi de détection Doritos : Quelques équipes se démarquent du lot

Face au Niger, deux joueurs évoluaient en Ligue 2 : Rayan Raveloson et Jérôme Mombris. Le premier est un titulaire indiscutable avec l’ESTAC Troyes, actuel leader de la deuxième division. Les Troyens sont d’ailleurs les favoris au titre final et à la montée à l’issue de la saison. Milieu défensif de formation, le joueur de 24 ans est une valeur sûre de la L2 puisqu’il compte 29 apparitions en championnat pour 1 but et 2 passes décisives. Forcément, pour la sélection, son apport est non négligeable. De son côté, Jérôme Mombris est le latéral gauche de l’équipe nationale. Français de naissance, il possède la double nationalité et a donc misé sur son pays d’origine pour goûter au niveau international. En Ligue 2, avec Grenoble, il enchaine les matchs avec 29 apparitions en championnat pour 2 passes décisives. Là encore, son expérience est bénéfique pour l’équipe !

Enfin, le dernier cadre de l’effectif est, sans aucun doute, Marco Ilaimaharitra. Le milieu défensif de 25 ans, qui comptabilise 16 sélections pour 2 buts, fait les beaux jours du RSC Charleroi en Jupiler Pro League. Comme avec Madagascar, le natif de Mulhouse (France) est un titulaire indiscutable avec les Belges. Il est apparu à 30 reprises cette saison pour 2 passes décisive et a même disputé des matchs dans le cadre des tours préliminaires à la Ligue Europa. Très clairement, le joueur formé à Sochaux a actuellement l’un des plus beaux parcours de l’équipe de Madagascar. Il est donc très attendu au sein de l’île de l’océan indien pour porter son équipe vers de nouveaux exploits internationaux. 

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg