EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Athlétisme : Vétusté de la piste de course du stade d’Alarobia

| 15 avril 2021 à 12:08 | Sport
piste stade alarobia

La piste de course du stade d’Alarobia nécessite une réhabilitation. Le revêtement en tartan, vieux de presque une quinzaine d’années s’est durci, et décolle. Une rénovation complète s’impose.  

La fédération d’athlétisme prévoit d'organiser un meeting le 23 et 24 avril prochain, au stade d’Alarobia. Mais un problème d’ordre infrastructurel existe, car la piste de course se trouve dans un état piteux. « Le revêtement en tartan se décolle par endroits, laissant apparaître la couche de bitume sous-jacente, voire le béton qui sert d’assise. Or, les athlètes y courent avec leurs pointes, et risquent donc des accidents. Certains, victimes de ces avaries se sont blessés les genoux », s’est plainte la présidente de la fédération nationale d’athlétisme qui lance un appel aux responsables étatiques pour leur solliciter de résoudre ce problème, dont dépendent les performances des athlètes.

Nécessité d’un remplacement intégral

« Au même titre que les autres projets présidentiels, la remise en état des infrastructures du stade d’Alarobia devrait en faire partie. D’autant plus que l’athlétisme fait partie des disciplines à médailles pour nos athlètes lors des compétitions internationales », a-t-elle ajouté. En rappel, aux Jeux de la Francophonie en 2007, Madagascar a décroché la première place en athlétisme, devant La Réunion, avec 26 médailles d’or et 25, d’argent.

A lire également :  17e Marathon international de Tana : Jean De La Croix s’offre un troisième sacre

La réhabilitation de ces infrastructures doivent  être mise en priorité afin de permettre aux athlètes malagasy de se préparer convenablement pour les échéances internationales, dont les prochains Jeux des Iles de l’Océan Indien en 2023. Il est à rappeler que le dernière fois que cette piste en tartan a été remplacée, c’était en vue de cette 7e édition des Jeux de la Francophonie. Or, aujourd’hui, ce revêtement en tartan de la piste d’Alarobia a depuis longtemps dépassé sa date de péremption. Au lieu que d’une consistance élastique, il est devenu dur et compact.

Pour en revenir à la compétition, elle a comme objectif principal de maintenir la forme des athlètes, vu que les championnats nationaux font l’objet d’incertitude pour de nombreuses raisons. Entre autres, l’indisponibilité jusqu’en juin du lycée technique d’Alarobia, converti en CTC pour les malades du coronavirus. Or, c’est là que sont habituellement logés les athlètes venant des régions, lors des championnats nationaux. Sinon la fermeture des routes nationales qui empêchera leurs déplacements vers Antananarivo.      

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg