EN CE MOMENT : Covid-19 Coronavirus Netflix

Rencontre Nationale Sportive 2021 : Une édition exceptionnellement prometteuse, malgré tout

| 3 avril 2021 à 08:09 | mis à jour le 3 avril 2021 à 08:10 | Sport
rns 2021
RNS - Une telle ambiance se reverra-t-elle un jour ?

Le coronavirus tenant à poursuivre son sombre dessein pour faire souffrir la race humaine, l’intégralité de notre existence, dont le sport, continue à être bouleverséepar ce fléau impitoyable qui, à la différence des autres maladies qui l’ont précédée, ne disparait pas logiquement, après avoir fait ses victimes. Bien au contraire. 

Parmi les secteurs affectés par ce chamboulement, du au coronavirus, la Rencontre nationale sportive, ou RNS, le rendez-vous annuel immanquable des diasporas, non seulement de France, mais également des pays voisins tels que la Belgique et la Suisse, voire des autres plus lointains comme le Canada ou les USA. 

Une édition planétaire

Cette fois-ci, les rencontres se feront d’une manière différente, puisque ce sera via Internet pour la plupart des manifestations, faute de possibilité de le faire comme à l’accoutumée. A quelque chose malheur est bon, puisque cette formule via Internet confère ainsi à la RNS une dimension davantage planétaire. D’autant plus que la RSM en Amérique, la télé malgache du Canada, MKSD d’Allemagne, ainsi que plusieurs associations dans le monde, sont déjà partenaires de cette manifestation. 

La première journée commencera par le lancement de la course « Run in Solidarité « , avant la cérémonie d’ouverture de l’édition 2021 de la RNS. Puis s’en suivra une séance de sensibilisation au kabary (art oratoire) avec l’association Fimpima, et d’un atelier de cuisine pour enfants. Puis Andao hihira, une sorte de scène ouverte permettant à qui le voudra de chanter, et la diffusion en direct de Toulouse de « Tribute to Bessa et Lôla », un concert des artistes de Madagascar. Pour terminer cette première journée, le e-gaming qui se déroulera de 23h à l’aube. 

A lire également :  RNS 2018 : Bilan positif selon les organisateurs

Une course autour du monde

L’événement phare de cette édition 2021 sera la « Course solidaire mondiale », ou « Run in Solidarity », dont le départ aura lieu demain samedi, première journée de la RNS 2021, avec comme parrain, Melvin Adrien, le premier gardien de but des Bareade Madagascar, qui assistera au départ. 

Il s’agit d’une manifestation exceptionnelle par le biais de laquelle les responsablesde la RNS comptent mobiliser la solidarité de tout un chacun, pour apporter de l’aide à l’association « Zazakely Sambatra », une association créée par feue Véronique de Bourgie, mère adoptive de deux enfants malagasy, et tuée dans les attentats de Paris en 2015. Dans ce sens, elle a créé un orphelinat à Vontovorona, Antananarivo. 

En s’engageant dans l’organisation de cette course, le Comite exécutif national – RNS vise la collecte d’un fonds destiné aux centres « Ketsa et Vatosoa », rattachés à cette association. « Aujourd’hui, Zazakely Sambatra change de dimension etambitionne de d’accompagner les jeunes malagasy à prendre en main l’avenir du pays. Et nous, RNS, avons conclu un partenariat avec cette association pour réaliser ce programme », a fait savoir Liva Ramanana-Rahary, président de la Rencontre sportive nationale. 

« Par cette course « Run in Solidarity », le CEN-RNS invite chacun dans le monde entier à courir, là où l’on est, et de parcourir ensemble, pendant le week-end la distance de 10.000km. Et pendant le mois, la distance de 40.000km, c’est-à-dire à peu près le tour de la Terre. Il s’agit d’une véritable course à pied pour tous, dans le monde entier. Les participants s’inscriront sur un site « Sport Heroes » qui comptabilisera les distances que chacun d’eux auront parcourues », a expliqué Olivier Narivony Ramanana Rahary. Et d’ajouter : « Chacun des participants utilisera son application de tracking, mais tous seront synchronisées sur Sport Heroes ». 

A lire également :  Barea Madagascar - Qualification CAN : Abel Anicet, également indisponible

Histoires, chants et danses au menu

Pour le volet culturel, les professeurs Harilala Ranjatohery et Rabenalisoa Ravaliteravont tenir une conférence sur « Tantaran’ny malagasy d’andafy », (historique des Malagasy qui vivent à l’étranger), et « Ny Teny malagasy », (la langue malagasy). A l’appui de cet événement, le film intitulé « Tavela » de Gaspard Geoffroy, sera diffusé. Une autre particularité : Le couple mythique de chanteurs Bessa et Lôla se produira à Toulouse où il vit depuis des années déjà. Leur concert intitulé « Tribute to Bessa & Lôla », pourra être suivi en direct sur la page FB de la RNS, de 20h30 à 22h, demain, samedi 3 avril. A ces activités s’ajouteront les concours de chants et de danses dont les finales auront lieux le dernier jour, lundi de Pâques, 5 avril.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire également