EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Ethiopie VS Madagascar : les Walya dominent les Baréa (4-0)

| 24 mars 2021 à 19:53 | Sport
resultat barea madagascar vs ethiopie

La 5e journée des éliminatoires de la CAN 2021 s’est très très mal passée pour les Barea, cet après-midi au stade de Bahir-Dar Ethiopie. Après un match pénible et compliqué pour les protégés de Dupuis, les Barea ont complètement capitulé par 4 buts à zéro. La prétendue méthode « inédite » promise par le coach n’aura pas fait ses effets. 

Les Barea l’ont formellement promis, mais ils n’ont pas réussi à tenir leurs promesses. Comme on le sait, entre la promesse et la réalisation, il y a un grand fossé qu’il fallait franchir, et de manière déterminée. La détermination, c’est justement ce qui manquait aux Malagasy. A cela s’ajoutent l’indolence et lesmaladresses. Des passes fréquentes, imprécises à l’adversaire, conjuguées aux mauvais contrôles du ballon qui à plus d’une fois, est allé directement dans les pieds de l’adversaire. Et ce dernier ne s’est pas fait prier pour contre attaquer.  

Une prestation catastrophique

Les 3 premiers buts des Ethiopiens, ils les ont respectivement marqués aux 18e, 35e et 40e minutes de la première période. Le premier l’a été par Gebremichael, un attaquant et buteur très mobile et omniprésent, capable de passer d’un côté à l’autre, déroutant ainsi les défenseurs des Barea. Le deuxième était signé Getaneh Kébédé Gibéto, qui a frappé un coup franc bien brossé du pied droit, et fichant ainsi le cuir vers la lucarne droite de Melvin qui n’a même pas vu venir. Quant au troisième, c’était l’œuvre du poste 10 Abubeker Nasir Ahmed, qui se faufila entre les défenseurs des Barea, et frappé posément la balle vers le fond des filets de Melvin. 

A lire également :  CAN 2019 : Le groupe du Barea de Madagascar pour affronter le Soudan

A la reprise du jeu, le schéma général a changé, surtout pour les Ethiopiens qui visiblement se complaisaient dans leur avantage, ne cherchant plus tellement à marque d’autres buts. Du côté des Barea, au contraire, les joueurs peinaient à courir après le ballon, mais sans de véritables concrétisations. Seul Carolus a réalisé quelques actions remarquables par ses tirs dont la plupart ont été interceptés par le portier éthiopien. Et cette fois-ci encore, la logique du retour de manivelle s’est justifiée. Après les maintes insuccès de Malagasy à tenter de réduire l’écart, ce sont les Ethiopiens qui ont davantage porté l’estocade par un quatrième but. Celui du KO, réussi par Bekele Godo.   

Bien plus que prévu pour les antilopes

Cet avantage revêt une importance capitale pour les Ethiopiens qui non seulement ont assuré leur qualification pour la CAN, mais qui par ce haut fait, ont à cette occasion rompu l’anathème qui les ont empêchés d’accéder à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations depuis plus d’une trentaine d’années. Une grande réjouissance en somme. Et bien méritée. 

Pour l’hypothèse sur la possibilité de qualification des Barea, si ces derniers parvenaient à battre les Nigériens à Toamasina le 30 mars prochain, et que les Ivoiriens battaient les Ethiopien à cette même journée, la 6e, ils seront classés deuxième, et accèderont tout de même à la phase finale de la CAN. Par contre, dans le cas d’un échec face aux Nigériens, les Barea seront éliminés de cette coupe d’Afrique des nations.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg