EN CE MOMENT : Covid-19 Coronavirus Netflix

Natation – Vive l’Avenir : 4 nouveaux records et 3 meilleures performances

| 15 mars 2021 à 09:41 | Sport
natation madagascar

Une compétition fructueuse, car riche en nouvelles performances. C’est ainsi qu’on peut qualifier la 10e édition de Vive l’Avenir.

La 10e édition de la compétition de natation dénommé « Vive l’Avenir », organisé par le club de l’AS St-Michel Club de natation samedi et dimanche derniers, a permis de découvrir 4 nouveaux records nationaux et 3 meilleures performances. Les nouveaux records aux trois courses de relais ont été les oeuvres de l’équipe de nageurs de l’ASSMCN composée de Franky, Jonathan, John et Daniel qui a gagné trois épreuves. A cela s’ajoute celui de Antsa Rabejaona du club Managing, au 50m papillon.

Quant aux trois meilleures performances, elles ont été respectivement réalisées par : Rabejaona Antsa, junior, Andrianaivo Ony Mbolasoa, minime, au 50m dos, et également Andrianaivo Ony Mbolasoa, au 50m papillon. Par ailleurs, cette manifestation a permis de désigner  les quatre meilleurs nageurs, à savoir, pour les catégories benjamine et moins, Tanteliniaina Rabarisoa CRJS, chez le hommes, et Haingoniala Andrianarison Cosra, chez les dames(catégorie poussine). Pour les minime et open, ce sont Rabejaona Antsa, Managing, chez les juniors dames, et Franky Ramiakatrarivo, de l’ASSMCN, pour les juniors hommes

Des performances homologuées par la fédération

278 nageurs, issus 12 clubs, et de 4 ligues régionales (Boeny, Atsinanana, Vakinankaratra, Analamanga) ont été représentés à cette compétition. Ce nombre avoisinant celui du championnat national de la fédération - 300 participants témoigne de l’envergure de cette compétition. La plus importante des manifestations organisées par les particuliers », a-t-il affirmé. « Un nombre largement en hausse », selon Andry Rajaonarivelo, SG du club ASSMCN, qui a ajouté que cet accroissement a engendré une nette amélioration du niveau technique des nageurs. « Bien que nous n’avions pas exigé les licences comme faisant partie des conditions de participation des nageurs à cette compétition, la plupart ont été des licenciés », a-t-il expliqué, tout en faisant savoir que les performances lors des compétitions « Vive l’Avenir » sont homologués et donc reconnues par la fédération nationale de natation. « Nous avons toujours appliqué des règlements conformes aux normes de la fédération internationale », a-t-il renchéri.

A lire également :  Natation - Championnat de Madagascar du 25 m : Quatre nouvelles prouesses

Comme son nom l’indique, Vive l’Avenir se focalise surtout sur la détection de relèves, c’est-à-dire des enfants. Néanmoins, les nageurs des autres catégories, celle des plus âgés, qui y ont toujours participé.

A propos de l’ASSMCN, il est à savoir que les deux représentants de Madagascar aux prochains jeux Olympiques sont issus de ce club. Il s’agit de Michaël Rasolonjatovo et de Murielle Rabarijaona. A rappeler que ces deux nageurs, les meilleurs du pays en ce moment, suivent actuellement des stages dans un centre d’entraînement de la fédération internationale (Fina) en Thaïlande, et cela depuis deux ans déjà.  

Les nouvelles performances

4 nouveaux records

En relais, réalisés par l’équipe de l’ASSMCN : Franky/Jonathan/John/Daniel

  • 4x100 Nages libres

Nouveau record : 3’43’’97/100  contre l’ancien temps de 3’48’’01/100 classement, de janvier 2021)

  • 4x50 Quatre nages

Nouveau record : 1’49’’73/100 contre l’ancien temps, de 1’50’’65/100 championnat 25m, de février 2021

  • 4x50Nages libres

Nouveau record : 1’41’’21/100 contre l’ancien temps de 1’.41’’.55 en mars 2020 à Majunga)

  • 50m papillon : Antsa Rabejaona, Managing, et également meilleure performance, Nouveau record : 29’’.21/100, contre l’ancien temps de 29’’46/100, de février 2021)

3 meilleures performances

  • Rabejaona Antsa, junior
  • Andrianaivo Ony Mbolasoa,  minime, au 50m dos. Temps : 31’’48/100 contre l’ancien, de 31’’60/100, réalisé par Tendrinavalona Idealy
  • Andrianaivo Ony Mbolasoa au 50m papillon. Temps : 30’’16/100, contre l’ancien temps de Tojohanitra Andriamanjatoarimanana, de 30’’85/100.
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire également