EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Natation – Championnat de Madagascar du 25 m : Quatre nouvelles prouesses

| 28 février 2021 à 22:59 | Sport
championnat de madagascar de natation
Championnat de Madagascar de natation sur bassin de 25m à l’Esca Antanimena. (© Mamy Randrianasolo / Lactualite.mg)

En dépit du contexte singulier actuel, la fédération de natation ne ménage pas sa peine pour organiser des manifestations. « Afin de maintenir la forme des nageurs », selon le DTN. Un principe qui s’est confirmé par la tenue du championnat de Madagascar sur bassin de 25m à l’Esca Antanimena, samedi et dimanche dernier.

Deux meilleures performances ont été réalisées lors de la première journée du championnat de Madagascar de natation sur bassin de 25m samedi dernier, à la piscine de l’Esca Antanimena. La première a été signée par le junior du club Cosfa Analamanga Jonathan Harivony Raharvel, meilleur nageur du moment à Madagascar. Il a réalisé une nouvelle meilleure performance de 1min4’’74/100, au 100m brasse. A rappeler que l’ancienne, de 1’5’’54/100, en 2003, appartenait à Eric Rajohnson.

Jonathan Harivony Raharvel, meilleur nageur de Madagascar selon le classement de la fédération. (© Mamy Randrianasolo / Lactualite.mg)

Quant à la seconde, c’était l’œuvre du Benjamin Lafatriniaina Raherimihamina du club ASJA Mahajanga, également au 100m brasse, avec un chrono de 1’20’’68/100, contre 1’21’’74/100 pour l’ancien record de Johary Andriamanalina, réalisé en 2011.

A ceux-là se s’ajoutent celles d’hier, seconde journée de cette manifestation, à savoir la nouvelle meilleure performance de Ony Mbolasoa Andrianaivo, au 200m dos, une nageuse du club Cosra Antsirabe. L’ancienne performance était celle Holy Hanta Rabejaona, du Managing Tana. L’autre expolit d’hier était le nouveau record national, signé Francky Ramiakatrarivo au 50m nage libre. Celui-ci a affiché un chrono de 23’’73/100, contre le précédent record national de 24’’20/100, réalisé par lui-même en mars 2020.

A lire également :  14e TCIM : La Hollande s’offre la première étape

328 nageurs issus de 18 clubs de différentes ligues régionales, à savoir Analamanga, Vakinankaratra, Atsinanana, Boeny, Haute Matsiatra, Vatovavy Fitovinany, et Alaotra Mangoro, sont montés sur les plots de départ à ce championnat national. Un nombre plus que satisfaisant, selon le DTN.

Plaques de touche, précises et fiables

Il faut savoir que ce championnat national a affiché une innovation notable. En effet, si pour les précédentes les chronos ont été utilisés, cette fois-ci, les nageurs ont utilisé eu l’occasion de découvrir ce nouvel appareil appelé « plaque de touche » Il s’agit d’un dispositif électronique installé sur le rebord du bassin et que le compétiteur doit toucher à son arrivée, et qui est relié directement aux ordinateurs des techniciens officiels. Du high-tech qui a l’avantage de déterminer avec une précision indiscutable le temps de chaque nageur. « L’utilisation de ces appareils a permis d’obtenir des temps ultra-précis, et donc d’éviter les discussions y afférentes. Il ne nous manque plus que le grand écran permettant l’affichage spontané du chrono réalisé par les nageurs », a fait savoir le DTN de la fédération nationale de natation, Naivo Razafindrafidy.

Et de poursuivre : « Ce sont autant de dotations offertes par la fédération internationale (Fina), en guise de reconnaissance de la bonne santé et de l’évolution de la natation à Madagascar. A cela s’ajoutent les nombreuses formations que cette entité et la Confédération africaine (Cana) fait bénéficier aux  entraîneurs et officiels techniques malagasy».

A lire également :  Rugby - Can U20 : Les Makis débutent contre le Kenya 
Le panneau de touche est enfin arrivé et utilisé à Madagascar. (© Mamy Randrianasolo / Lactualite.mg)

Parlant du championnat de Madagascar sur grand bassin (50m) de cette année, il a fait savoir que cette échéance aura lieu les 1er, 2, 3, 4 avril, fort probablement à l’ANS Ampfefiloha, Antananarivo.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg