publicite lactualite

Lutte contre l’insécurité : 350 gendarmes envoyés dans les zones rouges

insecurite
Le district de Tsaratanàna fera l’objet de mesures particulières, d’après ces hauts responsables.
Par le 3 août 2018 à 07:54

Les responsables au sein de la gendarmerie nationale ont fait un rapport sur leurs derniers résultats face aux actes de banditisme de ces derniers jours.

Face à la recrudescence de l’insécurité, notamment les vols de bovidés ainsi que les kidnappings, la gendarmerie nationale a pris la décision de renforcer ses effectifs dans les zones classées comme zone rouge. Ainsi, d’après le Colonel Ravoavy Zafisambatra ce 02 août 2018 lors d’une rencontre avec la presse,  350 éléments y seront dispersés. Parallèlement, des hélicoptères seront utilisés afin de surveiller ces mêmes zones à risque. Pour le cas du district de Tsaratanàna où a eu lieu dernièrement le kidnapping de 4 employés de la société KRAOMA, l’un de ces aéronefs y sera stationné, selon toujours ce haut responsable au sein de la gendarmerie nationale.

S’agissant justement de ce kidnapping, le rapport de la gendarmerie fait état de 10 individus arrêtés jusqu’à ce jour, dont 2 tout récemment, dans la journée du 1er août, à Talatamaty. La sécurité au sein du district de Tsaratanàna sera dorénavant renforcée afin de rassurer la population qui y vit actuellement dans la terreur suite aux récents événements qui s’y sont déroulés, a conclu le Colonel  Ravoavy Zafisambatra.



Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *