publicite lactualite

Ticket du taxi-be à 700 ar : les usagers entre le marteau et l’enclume

taxi be
(© Mamy Randrianasolo / lactualite.mg)
Par le 11 avril 2018 à 08:20

Une hausse des tarifs des taxi-be de la capitale sera prévue à partir du 25 avril 2018. La décision a été prise lors d’une assemblée générale des transporteurs à Ambodivona.

Prise en otage. C’est l’expression qui traduit le mieux la situation des usagers des transports publics de la capitale face à l’annonce effectuée par les transporteurs regroupés dans les coopératives UCTU, UCTS, UCTS Fa et FMA après l’Assemblée générale qui s’est tenue à Ambodivona le 10 avril 2018. En effet, les transporteurs ont annoncé que «les tarifs des taxi-be seront de 700 ar à partir du 25 avril 2018». Une nouvelle qui est plutôt mauvaise compte tenu de la conjoncture actuelle. Et qui a fait réagir plus d’un. «C’est inadmissible cette hausse du tarif des transports publics» a lancé Lanto, une étudiante habitant le quartier d’Anosibe. Propos partagés par de nombreux usagers qui trouvent en cette décision la manifestation d’un pur «égocentrisme» de la part des transporteurs publics.

Injustice

Par ailleurs, de leur côté, les transporteurs ont soutenu leur décision par la lourdeur des charges journalières d’exploitations. «Nous soutenons actuellement des charges journalières fixes à hauteur de 87% alors qu’on ne doit supporter que 45%» a fait savoir Dera Andrianalisoa, représentant de la coopérative UCTS présent à l’AG d’Ambodivona. Lovasoa Randrianantoandro, président de l’UCTU ou Union des Coopératives de Transport Urbain de noter «qu’il est impossible pour les transporteurs urbains et suburbains de continuer à desservir les lignes avec le tarif de 400 ariary». Le président de l’UCTU d’enchérir que «le tarif des taxi-be de la capitale va dépendre de la hausse – annoncé – progressive des prix à la pompe». Une façon pour le numéro un de l’UCTU de déplorer le manque de prise de responsabilité de l’autorité gouvernementale face à la situation des prix à la pompe. Victime eux aussi de la hausse continuelle des prix de carburant, les transporteurs ont trouvé une solution à la situation en faisant grimper les tarifs des taxi-be. Ce qui n’est pas le cas pour les simples particuliers qui doivent faire face à de telle injustice. Face à la situation, il se pourrait que les usagers puissent fortement réagir. Affaire à suivre.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *