publicite lactualite

Biodiversité: L’USAID promet la mise en place de deux aires marines protégées

air protegé
La tortue imbriquée de Madagascar fait partie des espèces en danger critiques qu'il faut à tout pris sauvegarder.
Par le 7 avril 2018 à 11:17

L’importance de la préservation de la biodiversité marine n’est plus à démontrer.

Les actions de lutte pour la sauvegarde de la biodiversité marine continuent et portent leurs fruits. C’est dans le sens de cette lutte continuelle que l’USAID a initié la mise en place de deux aires marines protégées dans deux régions distinctes de la Grande-Île. Propos d’un représentant de l’organisme américain, recueillis lors de la restitution des études effectuées dans le cadre du projet CEPF ou Critical Ecosystem Partnership Fund. Un évènement qui a coïncidé avec le lancement du réseau des aires marines protégées nommé «Vazondriake».

Prévues dans la région Nord Ouest et dans la baie d’Antongile, les deux nouvelles aires marines protégées vont s’ajouter aux nombreuses autres réparties dans les régions de l’île. Une mise en place qui ne devrait pas prendre du temps puisque les travaux vont débuter ce mois (avril 2018) d’après les dires du représentant de l’USAID. Ce dernier a également profité de l’occasion pour faire part de l’engagement de l’organisme dans la lutte pour la préservation des ressources bio marines du pays. «La mise en place des aires marines protégées contribue au processus de développement de Madagascar. Objectif qui cadre bien avec ceux de l’USAID qui visent le développement durable partant de la base, du niveau local».



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *