publicite lactualite

Taxinomie : Pour mieux gérer les organismes sous-marins

Taxonomie
Par le 18 octobre 2017 à 07:33

Comptant bien connaître et bien gérer ses ressources marines, les pays de l’Océan indien ont tenu un atelier de formation qui leur permettra de concrétiser cet objectif.

La taxonomie, ou taxinomie, une branche de la biologie, qui consiste à décrire les organismes vivants afin de les identifier puis les nommer et enfin les classer et de les reconnaitre, a fait l’objet d’une formation destinée aux pays de l’océan Indien, dont Madagascar, du 16 au 20 octobre 2017 à Albion, Maurice. Les participants au nombre de vingt sont issus de cinq pays à savoir Madagascar, les Comores, le Kenya, l’île Maurice et le Zanzibar.

Cette formation sur la taxonomie des mollusques marins est organisée par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’Institut océanographique de Maurice (MOI), avec le soutien de l’Union européenne (UE). Il s’agit d’une branche de la biologie, qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées taxons, afin de les identifier, puis les nommer, et enfin les classer et les reconnaître.

A l’issue de l’atelier, le pays hôte, c’est-à-dire Maurice, procédera à l’inventaire et à l’établissement d’une base de données sur ses mollusques marins et projettera, entre autres, de produire un guide d’identification des mollusques marins et des publications destinées à la sensibilisation du grand public.

Pour la bonne santé des ressources halieutiques

L’intérêt de cette formation est que la collecte d’informations scientifiques sur les organismes marins permet aux pays de mieux surveiller la santé de leurs ressources en biodiversité marine. Une biodiversité qui subit constamment la pression de différents aléas à savoir : surexploitation, pertes d’habitats, espèces envahissantes, pollution, maladies et changement climatique.

Par cet atelier, la coopération régionale vise l’enrichissement des connaissances dans ce domaine, ce qui contribue à une meilleure valorisation des ressources marines et au développement de l’économie bleue dans les pays de l’Océan indien.

La nécessité d’organiser une formation régionale sur les mollusques avait été décidée lors de la réunion régionale du Réseau Récif, organisée par la COI en février 2015, à Maurice.

Cette formation est le résultat d’une collaboration initiée depuis des années avec plusieurs partenaires de la région de l’Océan indien, à savoir l’Albion Fisheries Research Centre (AFRC), le ministère de l’Environnement et du Développement durable mauricien, l’Université de Maurice, Mauritius Marine Conservation Service (MMCS), Reef Conservation, EcoSud, le département de la Pêche de Rodrigues, l’Institut halieutique et des sciences marines (IHSM,), l’Institute of Marine Sciences (IMS) de Tanzanie, le Kenya Marine and Fisheries Research Institute (KMFRI), et le Centre national de recherches océanographiques (CNRO) de Madagascar.



Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *