publicite lactualite

Océan Indien: risque élevé de cyclogenèse vers la fin de semaine

forte pluie madagascar
Fortes pluies à Antananarivo. (© Mamy Randrianasolo / lactualite.mg)
Par le 26 février 2018 à 17:10

Le spectre laissé par les Ava et Bergitta ne s’est pas encore dissipé que le service de la météorologie de Madagascar annonce l’éventualité d’une formation de cyclone dans l’océan Indien.

«Les conditions pourraient permettre la formation d’un cyclone vers la fin de la semaine». Ce sont là les propos tenus par un responsable auprès de la direction générale de la météorologie lors d’une interview effectuée sur une société de presse consœur hier. Interrogée sur la question, la responsable de communication auprès de l’organisme de faire savoir que les amas nuageux convectifs qui se sont formés dans l’océan Indien pourraient provoquer la naissance et la formation d’un cyclone. Une nouvelle qui arrive mal aux oreilles des Malgaches qui se sont déjà posé des questions sur les récentes précipitations, notamment sur celles de samedi dernier pour les habitants de la capitale. Interrogée sur plus de précisions concernant l’éventuelle cyclogenèse, la responsable de la communication auprès du service de la météo a annoncé qu’il n’est pas encore possible de donner plus de précisions, d’informations. Avant d’ajouter que le service de la météorologie continue de suivre de près la situation et que les informations ne tarderont pas d’être divulguées. Quoi qu’il en soit, il est toujours recommandé de se préparer. Les zones côtières bordant l’océan Indien sont les premières concernées.

Quid des précipitations ?

Les prévisions météorologiques annoncent «une semaine pluvieuse» pour le pays. En effet, des précipitations sont à prévoir sur la majeure partie des régions de l’île. Ce qui fait poser des questions sur les risques d’inondations aussi bien pour la plaine d’Antananarivo que pour les nombreuses régions situées en faible altitude du Pays. La responsable de la communication auprès de la météo se veut rassurante en n’avançant qu’aucun avis de vigilance forte pluie n’a pas encore été annoncé. Il faut au moins des précipitations supérieures à 50mm ou 50L/24h pour qu’un tel avis soit lancé. Le service de la météorologie n’ayant pas encore recouru à un tel processus, les inondations ne sont donc pas à craindre. Il est toutefois conseillé de garder en tête que la situation peut changer d’un jour à l’autre. Toujours se préparer est donc la meilleure solution pour limiter les dégâts occasionnés par d’éventuelles catastrophes naturelles.



Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *