publicite lactualite

Revendication des SECES Tanà et Tuléar : Rappel à l’ordre du bureau national

SECES
Le Dr Dimby Ralambomanana (à gauche) lors de l'interview.
Par le 20 décembre 2017 à 08:31

Les propos du président du bureau national du SECES sonnent comme des interpellations à l’endroit des sections d’Analamanga et de Toliary.

La résolution des problèmes des enseignants-chercheurs et des chercheurs-enseignants fait partie des missions et attributions du bureau national du Syndicat des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs-Enseignants de l’enseignement supérieur (SECES). La prise de décision ne doit donc pas émaner d’un seul bord. Cela doit être décidé de concert par le président national et les vice-présidents ”. Ce sont là les propos du Dr Dimby Ralambomanana Andrianina, président national du SECES lors d’un entretien à Tsimbazaza hier.

Les mêmes propos ayant été lancés suite à un préavis de grève publié par la section du SECES Antananarivo, le 14 décembre 2017. Le Dr Dimby Ralambomanana de faire un état de la situation des revendications des sections d’Antananarivo et de Toliary dudit syndicat :  “ Le bureau national prend ses responsabilités dans la résolution des problèmes des deux sections. L’important dans la recherche de solution, consiste à travailler en commun et non à prendre chacun son chemin. Ladite recherche de solution devant être effectuée en collaboration avec les responsables étatiques ” a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter que “ Le processus de recherche de solution suit actuellement son cours “.

L’interview restreint d’hier a également été l’occasion pour le président national du SECES de présenter un bref rappel des missions du bureau national de son syndicat. Le Dr Dimby Ralambomanana d’expliquer que les missions en question ont été statuées par les résolutions du congrès national qui s’est déroulé à Mahajanga au mois de septembre 2017. A cet effet, le bureau national est amené “ à rapporter les revendications des sections régionales auprès des responsables étatiques. Il sert donc d’intermédiaire entre les deux parties, et contribue à la recherche de solutions.

Outre ses responsabilités envers les centres de recherche et les enseignants-chercheurs et chercheurs-enseigants, le bureau national constitue également un organe d’observation de la vie publique.  « Lorsqu’il y va de l’intérêt national, nous réagissons “ a lancé le Dr Dimby Ralambomanana. Quoi qu’il en soit, les points ont été mis sur les “ i ” quant aux démarches à suivre dans les résolutions des problèmes au sein du SECES, nationaux ou au niveau des sections. Et dans cette optique, une réunion des membres du bureau national avec les présidents des sections est prévue le jeudi 21 décembre 2017 pour discuter des revendications des sections d’Antananarivo et de Toliary. Histoire à suivre.


Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1