• Home  / 
  • Société
  •  /  JIOI : Les athlètes réunionnais dans la course

JIOI : Les athlètes réunionnais dans la course

(photo fournie)

Les athlètes réunionnais seront bel et bien aux prochains Jeux des îles de l’océan indien (JIOI), prévus à Maurice en 2019.

Les Xe Jeux des Iles de l’océan Indien (JIOI) qui se dérouleront à Maurice du 19 au 28 juillet 2019 verront les athlètes réunionnais en action. La présidente du Comité régional olympique et sportif (CROS) de La Réunion, Monique Cathala, a confirmé cette participation du camp réunionnais après plusieurs mois de tergiversations et des menaces de boycott. La réunion d’urgence du Conseil international des Jeux, mardi au Hennessy Park Hotel à Ebène, Maurice a connue une fin heureuse.

La pomme de la discorde était l’article 7 de la Charte des Jeux qui stipule que les sportifs réunionnais doivent être natifs de l’île et y avoir résidé pendant cinq ans. Ils doivent également y avoir passé les trois années précédant les Jeux à La Réunion, ce que les Réunionnais considéraient comme discriminatoire.

Avoir la nationalité

Cette règle stipule que pour tous les territoires, il suffit d’avoir la nationalité du pays pour participer. Sauf à La Réunion et à Mayotte où il faut être né ou avoir des conditions de licence pour participer aux Jeux des Îles. Ainsi le nouvel article 7 a été voté et est commun à l’ensemble des participants dont Madagascar, représenté par Jean Alex Randriamanarivo, secrétaire général du Comité olympique malgache (COM).

« Les concurrents doivent avoir la nationalité de l’île et avoir été licencié dans l’île au moins douze mois, respecter les conditions des articles de la Charte olympique relatifs à la participation des Jeux olympiques et leurs textes, satisfaire les conditions des règles des fédérations internationales en relation avec la limite d’âge », a rapporté Harinelin Jean Alex Randriamanarivo. Avant d’ajouter, « tout concurrent ayant acquis la nationalité de l’île doit avoir été licencié dans une discipline sportive au moins 12 mois avant la date d’ouverture des Jeux JIOI. Des amendements ont été apportés à l’article 7 de la Charte des Jeux pour que tous les pays participants soient logés à la même enseigne. »


Ajouter commentaire