publicite lactualite

Saison cyclonique : le BNGRC fin prêt !

©Mamy Randrianasolo/lactualite.mg
Par le 14 décembre 2017 à 00:33

Tout est prêt pour faire face à la saison cyclonique, selon le secrétaire exécutif du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC).

La Grande-île entrera très prochainement dans la saison cyclonique. Les dernières prévisions météorologiques démontrent que deux à quatre cyclones pourraient toucher la terre malgache. Ce qui expose les populations des côtes, mais aussi celles des autres régions à de réels risques, notamment des inondations ainsi que des dégâts matériels ou encore humains. Venty Thierry, secrétaire exécutif du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes, s’est voulu rassurant durant une interview effectuée à Andrainarivo ce mercredi 13 décembre. « Toutes les dispositions et les mesures devant permettre de limiter les dégâts ont été prises par le bureau », a-t-il souligné. Les mesures en question concernent surtout la dotation en matériels pour les régions à risque, la formation des autorités locales ainsi que des acteurs œuvrant dans le secourisme et l’intervention en période cyclonique. Les dispositions touchent également la capitalisation des acquis par l’expérience.

A lire aussi :

Catastrophes naturelles : Formation sur la réduction des risques

Cyclones et peste, la vigilance doit être absolue

La fin de l’épidémie de peste a été déclarée, mais les aides pour son éradication totale continuent toujours de pleuvoir. Pas plus tard que mercredi 13 décembre dernier, le BNGRC a reçu des dons de la part de l’Israël pour continuer la lutte. Profitant de cette occasion, Venty Thierry rappelle que l’épidémie de peste pulmonaire a été contenue, mais que la saison pesteuse court toujours. « Les efforts menés pour contenir la pandémie ont porté leur fruit, mais, que cela n’empêche pas chaque citoyen de rester sur ses gardes », clame-t-il. En effet, la maladie peut à tout moment resurgir. Les régions où la peste est endémique ainsi que le déplacement incontrôlé des Malgaches expliquent cette hypothèse. Quoi qu’il en soit, avec les prévisions météo sur la saison cyclonique 2017-2018, les dégâts sont à prévoir.



Étiquettes : , , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *