publicite lactualite

Epidémie de peste : Des actions de dératisations prévues demain

no rat
Par le 19 septembre 2017 à 18:32

 

Les actions visant à renforcer la maitrise de la situation actuelle par le ministère de la santé publique continuent.

Des actions menées avec nombreux partenaires

Limiter la propagation de la maladie. C’est à quoi le ministère de la Santé Publique s’attèle actuellement. Pour ce faire, les départements ministériels entreprennent une campagne de dératisation à partir de demain, mercredi 20 septembre. Joint au téléphone pour des détails sur la question, le docteur Manitra Rakotoarivony, Directeur de la Promotion de la Santé (DPS) annonce que « en partenariat avec le Bureau Municipal de l’Hygiène (BMH) et la direction de lutte contre la peste, des descentes sur terrain, notamment dans les zones présentant les risques d’apparition de la maladie, vont être menées à  partir de ce jour ». Des collaborations avec des volontaires sont aussi dans le programme.

Etat stationnaire

La situation est stagnante, le nombre de décès n’a pas bougé jusqu‘ici, selon le Directeur de la Promotion de la Santé., qui profite de l’occasion pour faire les états des lieux. « 31 personnes suivent actuellement des soins et sont prises en charge par le ministère de la santé publique ». Avant d’expliquer que « la prise en charge concerne les personnes qui présentent des symptômes semblables à celles de la peste ». Une manière pour le ministère de limiter la propagation de la maladie.

Depuis quelques semaines, les médecins n’attendent plus les résultats biologiques avant de prendre les décisions. « Ils traitent directement les patients présentant des signes apparentes, les résultats des analyses biologiques viendront confirmer ou infirmer ensuite l’état de chacun de ces personnes» a lancé le DPS. Les initiatives du Ministère ont permis jusqu’ici de contenir la prolifération de la maladie. Quoi que le spectre de la psychose continue toujours de faire son effet.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *