EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Région Boeny – Covid 19 : Nombre de contamination en baisse

| 7 avril 2021 à 18:21 | Société
covid 19 majunga

Nombre de contamination en baisse. Malgré tout, les responsables de la région Boeny ont pris des mesures afin de limiter autant que possible la propagation du virus

Le nombre des personnes contaminées par la Covid 19 est en train de diminuer pour la région Boeny. C’est le constat fait lors de la réunion des responsables au sein de cette région le 6 mars. Néanmoins, de nouvelles dispositions ont été décidées pour renforcer la lutte contre la propagation du virus.

  • Ainsi, tous les établissements scolaires, publics ou privés, fermeront pour une quinzaine de jours.
  • Tous les employés, qu’ils soient du secteur public ou privé, cesseront leurs activités à 16 heures tandis que le couyre-feu sera appliqué de 21 heures jusqu’à 4 heures.
  • Il est interdit pour toute personne d’entrer ou de sortir de la région sauf dans le cadre des évacuations sanitaires. Par contre, les transporteurs régionaux peuvent exercer leurs activités mais uniquement à l’intérieur de la région.
  • Par ailleurs, les transports de marchandises peuvent circuler librement mais uniquement entre 6 heures et 18 heures.
  • Quant aux restaurants, ils peuvent ouvrir jusqu’à 21 heures, de même que les bars et autres débits de boisson. Néanmoins, la consommation sur place est interdite. Les dancings et les boites de nuit seront fermés.
  • En ce qui concerne les compétitions sportives, ils doivent se dérouler en plein air et  sans public.
  • Le barrage sanitaire installé auparavant au niveau du carrefour d’Anjiajia sera dorénavant déplacé à Ambondromamy, lequel sera renforcé.
  • Toute personne décédée de la Covid devra être inhumée le jour même. Pour les décès autres que ceux liés à la Covid, ils seront inhumés sur place après une veillée qui ne dépassera pas une nuit.
  • Les lieux de culte ne doivent pas dépasser la jauge de 100 personnes.
  • Le non-respect des gestes barrières entrainera des sanctions comme les travaux d’intérêt général, a conclu cette réunion qui a rappelé que le variant sud-africain, bien qu’il est souvent indétectable via les tests, est plus virulent.
A lire également :  BNGRC : Sécurisation de la zone d’Ampamarinana
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg