EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Autorisation de circulation et couvre-feu : L’EMMO-Nat met en garde les usurpateurs

| 7 avril 2021 à 18:18 | Société
emmonat
Les journalistes doivent montrer patte blanche, d’après le Commandant de la Gendarmerie nationale Andrianjanaka

L’EMMO-Nat lance un avertissement à l’endroit de ceux qui tentent de profiter de la situation actuelle, notamment ceux qui prétendent être des journalistes pour violer le couvre-feu.

Le Général Andrianjanaka Njatoarisoa, le commandant de l’EMMO-Nat (Etat-major mixte opérationnel national), a souligné ce 7 avril lors d’une rencontre avec la presse au Toby Ratsimandrava l’existence de véhicules sur lesquels étaient apposés l’affichette « Presse » alors que les personnes qu’ils transportaient n’étaient aucunement des journalistes. C’est le cas notamment de 3 véhicules contrôlés la veille et dont les passagers étaient tous d’origine chinoise. Dorénavant, les journalistes doivent montrer leur carte de presse lors des contrôles, a déclaré ce haut responsable.

Par ailleurs, il a précisé que l’interdiction de sortir ou d’entrer dans les quatre régions mises en isolement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid 19 ne concerne que les personnes. Ainsi le transport des marchandises vers ou en partance de ces régions est  autorisé. Cet officier de préciser que la mesure de mise à l’isolement ne concerne pas les circulations de personnes à l’intérieur de la région concernée. A titre d’exemple, pour la région Analamanga les lignes régionales reliant la capitale à Anjozorobe ou encore à Mahitsy peuvent exercer sans problème, « du moment qu’elles ne transportent pas de passagers en dehors de la région ou en provenance des autres régions », a souligné ce responsable. Néanmoins, le directeur  général de l’Agence des transports terrestres, Reribake Jeannot,  a précisé que certaines restrictions doivent être appliquées, notamment l’interdiction de l’utilisation de strapontins, la limitation à 3 passagers par banquette, pour les véhicules de type minibus, et 4 passagers par banquette, pour les véhicules du genre « Sprinter »

A lire également :  COVID-19 Madagascar : Durcissement des mesures pour Mahajanga et Nosy-Be
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg