EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Recrudescence de la Covid-19 à Madagascar : L’Etat décide des mesures restrictives

| 18 mars 2021 à 10:26 | Société
coronavirus ankatso
Les rassemblements de plus de 200 personnes seront dorénavant interdits.

L’Etat  décide des mesures restrictives face à la hausse des nombres de cas de coronavirus. Des mesures préventives sont également à l’ordre du jour.

Le conseil des ministres du 17 mars a annoncé l’interdiction de réunion de plus de deux cent personnes. Une des mesures phares en vue de casser la chaîne de contamination du coronavirus à Madagascar. En effet, une hausse inquiétante  du nombre des nouveaux cas de contamination au coronavirus et surtout des décès a été constatée ces derniers jours, raison pour laquelle l’État a décidé de prendre de telles mesures.

Outre cette première mesure limitant le nombre de personne pour tout rassemblement, le conseil des ministres a également décidé la limitation à dix le nombre de personnes pouvant assister à l’enterrement d’une personne décédée de la Covid-19. Les événements sportifs sont également interdits au public, sauf autorisation expresse et à condition d’être en plein air.

Les CSB en première ligne

En ce qui concerne les « covidés » ou ceux susceptibles de l’être, tous les Centres de santé de base (CSB) seront mobilisés pour leur accueil. Pareillement pour tous les hôpitaux « Manarapenitra ». Plus particulièrement pour Antananarivo et ses environs, l’hôpital « Manarapenitra » d’Andohata­penaka, l’hôpital d’Anosiala, les Centres hospitaliers universitaires d’Ampefiloha et de Befelatanana, ainsi que l’hôpital de Fenoarivo accueilleront les malades de la Covid-19. Par ailleurs, les dépistages se feront au CHU-HJRA et au village Voara pour Antananarivo, et dans les Centres hospitaliers de référence de district (CHRD) pour les autres lieux.

A lire également :  Epidémie de peste : Mobilisation d’experts et de matériels par la COI

Le troisième point concerne les mesures pour briser la chaîne de contamination. Outre la limitation du nombre de personnes aux réunions publiques, il y a aussi la limitation à dix du nombre de personnes pouvant assister à l’enterrement d’une personne décédée de la Covid-19. Sauf autorisation expresse et à condition d’être en plein air, le public est interdit aux événements sportifs.

Distribution de CVO

Le conseil des ministres a également décidé  en guise de prévention la distribution de décoction Covid-Organics (CVO) dans les Fokontany. Parallèlement, la distribution de CVO Plus, sous forme de gélule, se fera dans les ministères, ces derniers sont même autorisés à s’approvisionner directement auprès de l’usine Pharmala­gasy.

L’armée, à travers le Bataillon d’intervention spéciale (BIS), reprend du service. Le BIS prendra en charge le transfert des malades et le suivi des traitements patients en traitement à domicile soit par des visites, soit par téléphone.

Les médecins privés, de leurs côtés, sont mobilisés pour les consultations en ligne et le suivi des traitements à domicile.

D’une manière générale, le conseil des ministres a rappelé le respect des gestes barrières, notamment le port de masque obligatoire et la distanciation sociale. A cet effet, le suivi du respect des gestes barrières dans les transports en commun mais également la traçabilité des voyageurs sur les lignes nationales reprendront. Le conseil des ministres réaffirme, également, la fermeture des frontières de Madagascar aux pays à risque.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg