EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Cas de Coronavirus en hausse : Le Préfet de Toamasina renforce les mesures sanitaires

| 17 mars 2021 à 06:49 | Société
covid 19 tamatave

La recrudescence des cas de coronavirus est constatée presque partout dans l’île. A cet effet, le Préfet de Toamasina a sorti un arrêté réglementant les mesures sanitaires et les gestes barrières afin de mettre un frein à la propagation du virus.

Selon le bilan sorti ce 15 mars, 101 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés dans toute l’île durant ces dernières 24 heures dont 9 personnes  dans la région Atsinanana. Un nombre relativement faible pour cette région mais qui n’a pas empêché la Préfecture de Toamasina de renforcer les dispositions sanitaires dans le cadre de la lutte contre ce fléau mondial.

Ainsi, l’arrêté N° 004/21/MID/PREF/TOA en date du 15 mars 202 souligne que  le port de caches-bouches ainsi que la distanciation de 1 m sont obligatoires lors des rassemblements ou des réunions, notamment dans les églises, les mosquées, pour des spectacles ou encore des événements sportifs. Le non-respect de ces mesures entrainera l’interpellation des responsables de ces rassemblements, précise cet arrêté.

Pour une durée de 14 jours

Par ailleurs, tout établissement scolaire où il a été confirmé un cas de Covid 19 sera immédiatement fermé pour une durée de 14 jours. En ce qui concerne les transports de personnes, les tuc-tuc, les taxi-be et les pousse-pousse dont les conducteurs et/ou les passagers ne portent pas de cache-bouche seront sanctionnés par une immobilisation de 30 minutes séance tenante. Enfin, la vente de boisson alcoolisée est interdite à partir de 22 heures dans la capitale Betsimisaraka.

A lire également :  Bilan COVID-19 Madagascar : Un cas de décès, 173 nouveaux cas le 17 mars

Ces mesures restrictives prennent effet à partir de ce 15 mars pour une durée de 14 jours, c’est-à-dire, jusqu’au 29 mars.

Parmi les mesures sanitaires prises par la Préfecture de Toamasina, l’installation de dispositifs de lavage de mains et/ou la mise à disposition de gels hydro-alcooliques à l’entrée de tout bâtiment public ou privé, des centres commerciaux  et dans tout endroit susceptible de rassembler des personnes. En outre, ces endroits devront faire l’objet de désinfection une fois par semaine au moins. Le Préfet de Toamasina, Jean Jugus Razafiarison, le signataire de cet arrêté réitère l’obligation du port de masque sous peine de travaux d’intérêt général.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg