EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Lutte contre la malnutrition : Mialy Rajoelina signe pour des containers-usines et des cantines scolaires

| 15 mars 2021 à 19:27 | mis à jour le 16 mars 2021 à 08:47 | Société
mialy rajoelina - association fitia
Suite à cette signature, une usine productrice de complément alimentaire sera installée à Taolagnaro.

La lutte contre le Kere et contre la malnutrition dans le Sud du pays se poursuit. Mialy Rajoelina a procédé à des signatures de convention en ce sens avec les partenaires de l’Association Fitia.

Pour renforcer ce qui a été déjà effectué dans le cadre de la lutte contre le kere et la malnutrition dans le Sud, deux signatures de convention ont été effectuées par Mialy Rajoelina ce 15 mars 2021. A travers ces conventions, l’installation de containers-usines ainsi que la mise en œuvre de cantines scolaires seront effective sous peu.

La première signature porte sur une convention tripartite entre l’Association Fitia, la Fondation Mérieux et Nutriset. L’objectif est l’installation d’une usine productrice de complément alimentaire à Taolagnaro. Quelques jours après la descente de la présidente de l’Association Fitia dans le Sud, la lutte contre la malnutrition se concrétise. Suite à cette signature, les containers usines Mobinut arriveront au mois de Mai à Taolagnaro. Ces containers-usines produiront des compléments alimentaires à base de produits locaux. Outre la création d’emplois pour les autochtones, la mise en œuvre de ce projet constituera  également une solution à long terme contre la malnutrition des enfants dans le Sud, a déclaré la Présidente de l’association Fitia. Selon cette convention, la Fondation Mérieux financera le projet à hauteur de 850 000 d’euros dont environ 750 000 personnes des régions d’Anosy et d’Androy en seront les  bénéficiaires.

A lire également :  Aides aux populations du Sud : 9 partenaires avec le projet « Avotse » de Mialy Rajoelina

La seconde convention a été signée entre l’association Fitia, le PAM et Orange Solidarité. Il s’agit du projet Avotse, un programme de soutien aux enfants dans le Sud dans le cadre duquel Orange Solidarité financera le programme d’installation de cantines scolairse. Le  PAM  prendra en charge le côté technique de ce projet qui bénéficiera à 6000 enfants issus des régions Androy et Anosy. Grace à ce projet, les enfants retourneront sur les bancs de l’école avec joie, a souligné  Maoumini Ouedraogo, le représentant-Pays du PAM. Du riz, des légumineuses et de la farine de riz seront également distribués aux habitants du Sud à travers ce projet

Pour rappel, le projet Avotse a été mis en place par l’association FITIA en Janvier dernier au vu de la recrudescence du nombre d’enfants qui quittent l’école à cause de la malnutrition.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg