EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Ingérence dans les affaires nationales malgaches : L’UE apporte son démenti

| 23 novembre 2018 à 07:55 | Politique
ceni ue
La population malgache est libre de son choix, a déclaré Giovanni Di Girolamo

L’ambassadeur de l’UE, en porte-parole de la communauté internationale, a précisé que cette dernière n’est nullement concernée dans le choix d’un candidat pour la présidence de Madagascar.

L'Ambassadeur de l'Union européenne à Madagascar, Giovanni Di Girolamo, a déclaré en marge de la cérémonie de remise de la seconde contribution de l’UE au Fonds commun du projet de Soutien Au Cycle Electoral de Madagascar (SACEM), que la communauté internationale ne s’immisce nullement dans les affaires nationales malgaches et encore moins dans le processus électoral. Cette précision a été nécessaire eu égard aux allégations de certains candidats selon lesquelles cette communauté internationale aurait une préférence pour un candidat, mais également à cause d’accusations d’ingérence de ladite communauté dans le fonctionnement de certaines institutions ou organismes malgaches, pour ne pas nommer la CENI.

Giovanni Di Girolamo a ainsi souligné que cette communauté respecte entièrement  la souveraineté de l’Etat et des institutions malgaches. Elle laisse également à la population malgache le libre choix de son futur président de la République.

À noter que ce 22 novembre s’est tenue au siège de la CENI à Nanisana la remise de la deuxième contribution de l’Union européenne au « Basket fund »  du projet SACEM. L’Union européenne a apporté cette fois-ci 1 287 770 USD. Elle avait déjà contribué au SACEM pour 1 777 251 USD en juillet 2018. Au total, l’Union européenne a contribué pour plus de 3 millions de dollars.

A lire également :  Élection présidentielle : Encore 1 million de dollars à trouver pour le second tour
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg