EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Élection à Madagascar : plusieurs requêtes aux fins d’annulation déposées à la HCC

| 19 novembre 2018 à 21:41 | Politique
HCC

Au lendemain de la publication des résultats provisoires de l’élection par le CENI, des requêtes aux fins d’annulation du scrutin ont été déposées auprès du greffe de la HCC par divers candidats.

Les textes en vigueur prévoient que tous les citoyens peuvent déposer leurs plaintes ou leurs requêtes contestant les résultats provisoires publiés par la CENI auprès de la Haute cour Constitutionnelle. Imbiki Herilaza, un juriste, précise que les électeurs, les représentants des candidats, les candidats eux-mêmes ainsi que les observateurs électoraux ont 48 heures après la publication  des résultats provisoires pour déposer leurs requêtes. Néanmoins, certaines règles doivent être respectées sous peine de voir ces requêtes ignorées. Ainsi, selon toujours ce juriste, elles doivent être manuscrites, énoncer clairement l’objet de la requête et être accompagnées de preuve. La HCC, pour sa part, aura à charge d’examiner ces requêtes avant de se prononcer.

Le Collectif des candidats n’a pas entendu longtemps, car dès le lendemain de la publication de ces résultats, une délégation composée de Tabera Randriamanantsoa, Arlette Ramaroson, Eliana Bezaza et Jean Ratsietison est venue auprès du greffe de la HCC pour y déposer une requête aux fins d’annulation du scrutin du 7 novembre dernier.  Par la suite, c’était au tour des représentants du candidat N°12 Hery Rajaonarimampianina de procéder à la même démarche.

A lire également :  « Apologie du crime » : Fanirisoa Ernaivo suspendue de ses fonctions

Pour rappel, le Collectif des candidats a maintes fois demandé la réouverture de la liste électorale au prétexte qu’elle était « bourrée » de noms d’électeurs « fantômes ». Quant aux partisans de Hery Rajaonarimampianina, ils se disent victimes de fraudes massives via, notamment, l’utilisation de « bulletins précochés » qui auraient donc permis la substitution de voix qui devaient échoir au candidat N°12.

Quoi qu’il en soit, c’est du droit le plus légitime de tout un chacun de déposer une requête mais il revient à la HCC de décider en dernier recours.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg