EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Rentrée parlementaire : une motion de censure se concocte

| 11 septembre 2017 à 18:12 | mis à jour le 5 octobre 2017 à 17:43 | Politique
parlementaire

La prochaine session budgétaire promet une nouvelle fois d’être électrique. D’après les indiscrétions, certains députés seraient en train de monter une motion de censure à l’encontre du gouvernement. Depuis quelques jours, des réunions informelles se sont tenues dans la Capitale.

Comme d’habitude

Le temps qu’aura passé Olivier Mahafaly à Mahazoarivo n’aura pas été de tout repos. Il ne s’est pas passé une session parlementaire sans que des relents de motion de censure n’aient émané de l’Assemblée nationale. La prochaine qui s’ouvre en octobre ne déroge pas à la règle. D’après un parlementaire qui a souhaité garder l’anonymat, des députés se réunissent régulièrement à Antananarivo depuis quelques jours avec pour ordre du jour le démantèlement de l’équipe Mahafaly.

Plusieurs raisons

Une fois de plus, les 4x4 devraient une nouvelle fois être remis sur le tapis, comme lors des précédentes sessions. Il faut le rappeler que jusqu’à maintenant, l’exécutif n’a pas accédé à la demande des députés de leur octroyer les fameux tout-terrain.

Il en est de même pour les subventions des communes dont le retard du paiement pourrait être une raison évoquée par les élus. En effet, le règlement de ces subventions auraient dû être effectives en juin dernier.

Enfin, il y a les avancées proprement dites du gouvernement qui, malgré les changements de membre à répétition, continue de s’attirer les foudres des observateurs notamment de la société civile.  Il est à noter que sénateurs et députés seront amenés à s’exprimer sur le projet de loi de finance 2018 lors de cette session budgétaire.

A lire également :  CENI : Des efforts de communication à faire, selon le SEFAFI
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg