EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Election Madagascar – Mise en garde de la CENI contre les propos mensongers

| 12 novembre 2018 à 09:25 | mis à jour le 12 novembre 2018 à 11:57 | Politique
conference de presse ceni madagascar
Le président de la CENI a lancé un sévère avertissement à l’endroit des candidats et de leurs partisans

La CENI a répondu ce 10 novembre 2018 aux diverses accusations ainsi qu’aux nombreuses critiques dont cette commission ainsi que ses membres font l’objet actuellement.

La CENI ou Commission électorale nationale indépendante a convoqué les journalistes dans la matinée du 10 novembre 2018 afin de répondre aux accusations dont ses membres font l’objet. Ainsi concernant celle véhiculée sur les réseaux sociaux et selon laquelle certains membres de cette commission auraient reçu des sommes d’argent de la part d’un candidat, le président de la CENI Hery Rakotomanana a sommé ces soi-disant témoins oculaires d’apporter leurs preuves et de préciser où et quand une telle transaction se serait déroulée. Il a tenu à rappeler que la diffamation ainsi que la propagation de fausses informations sont interdites par la loi.

Quant aux critiques sur la lenteur de la Ceni dans la publication des résultats de l'élection présidentielle, lenteur qui, selon certains candidats aurait comme objectif le détournement du choix des électeurs, le président de cette commission a tenu à apporter un démenti catégorique en affirmant que la CENI a toujours travaillé dans le plus total respect de la transparence et de la neutralité.

Le chronogramme sera respecté

Ce que certains qualifient de lenteur est dû aux précautions prises afin d’éviter d’éventuelles erreurs, selon toujours Hery Rakotomanana qui a souligné l’inutilité de se précipiter et la nécessité de se conformer aux prescriptions légales. Selon la loi, le résultat provisoire devrait être publié au plus tard 7 jours après la réception du dernier Procès-verbal émanant des SRMV (Sections de recensement des matériels de vote). Par ailleurs, le code électoral prévoit que seul le PV original peut être utilisé pour justifier le résultat, ce qui signifie que la CENI doit attendre ces PV originaux. Néanmoins, selon toujours Hery Rakotomanana, le chronogramme sera respecté et le résultat provisoire sera publié au plus tard le 20 novembre.

A lire également :  Rapport d’activités des députés : Retour sur une journée sanglante

Face aux publications des résultats de l’élection par les Quartiers Généraux des candidats, notamment ceux qui sont en tête selon la tendance actuelle, la CENI prévient qu’il leur est interdit de le faire, car ces publications peuvent être sources de troubles au sein de la population.

En conclusion, et afin de rassurer tout un chacun, la CENI exhorte tous les candidats à envoyer leurs représentants auprès des SRMV et de la CENI afin d’être au fait de tout ce qui s’y passe.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg