EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Présidentielle Madagascar : Vers un duel entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina ?

| 8 novembre 2018 à 13:11 | mis à jour le 9 novembre 2018 à 12:09 | Politique
marc ravalomanana et andry rajoelina
Le pourcentage de voix des 2 candidats connaît une certaine stagnation ces derniers jours.

Les résultats provisoires de l’élection présidentielle publiés par la CENI montrent la tendance selon laquelle on est en train de s’acheminer vers un remake de 2009, mais arbitré cette fois-ci par la CENI et la HCC.

Ce 8 novembre 2018 à 12 heures 14, le site de la CENI a publié les résultats suivants : Andry Rajoelina : 44,01%, Marc Ravalomanana : 41,99% Hery Rajaonarimampianina : 3,05%,  Mailhol André Christian Dieudonné : 1,55, Paul Rabary : 1,01%. Toujours selon ces résultats qui ont été recueillis auprès de 238 bureaux de vote, le taux de participation était de 48,16%,

En somme, et avec une projection logique, si 2ème tour il y a, ce sera un duel entre les 2 protagonistes de 2009, entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina. Cette fois-ci toutefois, ce sera à travers les urnes si en 2009 la polémique avait enflé autour d’un « putsch », d’un « coup d’Etat », selon l’interprétation des « légalistes », et d’un « soulèvement populaire », de l’autre, selon les manifestants du « mouvement Orange » et les autorités de la Transition.

Presque une décennie plus tard, on reprend les mêmes et rebelote donc, sauf qu’il y a actuellement la CENI (Commission électorale nationale indépendante), la HCC (Haute Cour Constitutionnelle) pour arbitrer le « match » entre les « Zanak’i Dada » et les «Volomboasary » (ndlr : orange).

A lire également :  Investiture de Andry Rajoelina : « Ni bible, ni culte », d’après la HCC

Toujours au coude à coude

« Si 2ème tour il y a », avons-nous annoncé plus haut. En effet, les deux favoris, notamment les candidats N°13, Andry Rajoelina, et le N°25, Marc Ravalomanana, prétendaient déjà dans la soirée du 7 novembre et chacun de leur côté, qu’il n’y aurait pas de second tour. Chacun  se basait sur leurs prétendues sources pour avancer une large victoire dès le 1er tour.

Pour autant, rien ne permet d’affirmer jusqu’ici un tel cas de figure, car ces deux candidats sont toujours au coude à coude, du moins jusqu’à maintenant. Et comme déjà évoqué, ce sont des résultats provisoires, incomplets et à prendre avec précaution, les autres candidats peuvent bien nous réserver des surprises.

21 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg