EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Manquements au code électoral : Sévère mise en garde de la CENI

| 16 octobre 2018 à 11:38 | mis à jour le 16 octobre 2018 à 11:53 | Politique
ceni

La CENI a convoqué les 36 candidats afin de leur rappeler le respect du code électoral ainsi que les sanctions qu’ils encourent en cas de violation dudit code.

Face aux divers manquements au code électoral faits par les candidats ou leurs partisans lors de la première semaine de la campagne électorale, la CENI (Commission électorale nationale indépendante) par la voix de son vice-président Philibert Hervé Randriamanantsoa, ce lundi 15 octobre 2018, leur a adressé une sévère mise en garde. Annulation des voix obtenues par le candidat, paiement d’amende, mais surtout emprisonnement : telles sont entre autres les peines qu’ils encourent s’ils persistent à outrepasser le code électoral, d’après ce responsable. A cet effet d’ailleurs, la CENI leur a déjà envoyé, à chacun des candidats, une lettre de mise en demeure les informant de leurs obligations durant cette campagne électorale.

Ainsi, La CENI a lancé un ultimatum de 48 heures aux candidats afin que ces derniers ordonnent à leurs partisans d’enlever les affiches qui ne sont pas apposées sur les lieux destinés à cela.

En effet, la CENI a déjà mis en place les tableaux où chacun des 36 candidats peut placarder ses affiches au sein de chaque fokontany. Par ailleurs, cette commission en charge de l’organisation des élections exhorte les candidats à procéder à des réservations au préalable des lieux où ils comptent tenir leur meeting, cela afin que la CENI ou ses démembrements puissent éviter d’éventuels chevauchements de programme.

A lire également :  Andry Rajoelina en campagne : Restaurer la sécurité dans le Moyen-Sud
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg