publicite lactualite

Officiers supérieurs retraités : Pour une prise de conscience des militaires

Officiers retraités
Par le 13 avril 2018 à 07:15 - mis à jour le 13 avril 2018 à 07:16

D’après le porte-parole des officiers généraux retraités, le Général Rakotondramanana René Daniel, la population tout entière se trouve actuellement dans le désarroi du fait que les institutions de la République se trouvent  fragilisées à cause des pratiques corruptives, de divers abus et autres violations de la loi. Or cette année s’avère être d’une grande importance pour le pays étant donné l’élection présidentielle qui devra s’y tenir.  La question se pose donc, selon toujours cet officier, si cette élection se déroulera effectivement dans les normes, sans exclusion de qui que ce soit, d’une part, et d’autre part, si les droits fondamentaux de chaque citoyen seront respectés lors de cette étape cruciale dans la vie de la nation.

Ce qui s’est passé dernièrement à l’Assemblée nationale lors de l’adoption des projets de lois relatives aux élections montre que le pays s’achemine vers de profondes dissensions alors que l’instauration d’un climat serein et apaisé est primordiale avant, pendant et après les élections.

« La population ne doit plus être prise en otage pour cause d’entêtement dans la gestion du pays », soulignent ces officiers supérieurs qui ont tenu une rencontre avec la presse ce 11 avril 2018. A cet effet, ils lancent un appel à l’endroit de leurs cadets, notamment les officiers supérieurs, les sous-officiers et les hommes de troupe afin que ces derniers ne soient plus instrumentalisés à des fins politiques. Appel est également lancé par ces officiers à l’endroit de tous les responsables étatiques.

Interrogé sur le véritable sens de ces appels, le Général Randrianafidisoa a précisé qu’il s’agit dorénavant pour ceux qui sont conscients d’irrégularités ou d’injustices de « les faire savoir, de les exprimer et non plus de se taire ». Quant aux militaires d’active, ils doivent agir en respect de leur conscience, de leur éthique, ainsi que des règles qui régissent l’Armée. « Ce n’est pas à nous, les Officiers à la retraite de leur rappeler ces règles, ils savent ce qu’ils doivent faire », a conclu le Général Rakotondramanana René Daniel. A noter qu’une quinzaine d’Officiers à la retraite, Colonels et Généraux, était présente lors de cette rencontre avec la presse.



Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *