publicite lactualite

Décès d’Albert  Zafy : Les hommages lui ont été rendus

Arrivé dépouille mortelle du président zafy albert à Ivato
Mamy Randrianasolo / lactualitée.mg
Par le 15 octobre 2017 à 08:00

Une foule immense est venue à l’aéroport d’Ivato hier, pour assister à l’arrivée de la dépouille mortelle d’Albert Zafy. A noter la présence de la famille quasiment au grand complet de l’ancien président, Didier Ratsiraka. 

Familles, amis, et autres proches d’Albert Zafy,  ainsi que des personnalités étatiques, dont  des ministres et des membres de la chambre basse et de la chambre haute sont venus à l’aéroport d’Ivato hier, pour rendre un dernier hommage à cet ancien président de la République malgache, décédé à La Réunion le vendredi 13 octobre dernier.

Pour ce qui est du transport de sa dépouille de La Réunion à Antananarivo, cette tâche a été confiée à la compagnie aérienne Madagasikara Airways dont un avion a été spécialement affrété à cet effet.

Le Premier Ministre, Olivier Solonandrasana Mahafaly, s’est fait le porte-parole des dirigeants de l’État pour présenter les condoléances, a rappelé qu’Albert Zafy a toujours prôné la réunification nationale»

Quant à l’ex-premier ministre Omar Beriziky, il a pour  sa part brossé un portrait d’Albert Zafy, tel un homme pacifique et intègre, et qui a accompli sa mission de « raiamandreny » de l’État, en toute franchise. « Son arrivée au pouvoir s’est déroulée sans aucun bruit, et il en était de même lors de sa destitution abusive, par motion d’empêchement », a-t-il argumenté.

Témoignage d’un ancien ministre

Tsilavina Ralaindimby, ancien ministre sous le mandat d’Albert  Zafy, témoigne des qualités morales de ce dernier. « Pour moi, le président Albert Zafy, c’est celui qui a réussi à asseoir la démocratie à Madagascar.

Dans le domaine des médias, il a libéralisé la presse. En tant que ministre de la Culture à deux reprises, sous son régime et celui du premier ministre Francisque Ravony, je fais partie de ceux qui adhéraient à son idéologie basée sur la démocratie et l’unité nationale. C’est sous son mandat que la liberté de la presse en tout genre a été instaurée. C’est également  en son temps que l’association de la presse audio de Tana a été érigée ».

Et de poursuivre qu’Albert Zafy a voulu chercher une idéologie commune pour en faire un terrain d’entente pour tous les Malgaches, bien au-delà des penchants et des affiliations politiques et axée sur  le développement du pays, afin de pouvoir vivre dans la paix et dans la démocratie.

« Cet homme nous a permis de rehausser les différents aspects de la culture malgache. Pour moi personnellement, le professeur Albert Zafy, nous a laissé un riche héritage moral », a-t-il conclu.

Les photos de l’arrivée de la dépouille mortelle du Président Zafy Albert à l’aéroport d’Ivato



Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *