EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Tsilavina Ralaindimby : Sa dépouille sera incinérée

| 26 février 2018 à 21:10 | mis à jour le 26 février 2018 à 23:44 | Politique
tsilavina
(Photo archive / © Mamy Randrianasolo / lactualite.mg)

Décédé dimanche dernier, suite à une subite crise cardiaque, Tsilavina Ralaindimby fait partie des grandes figures qui ont laissé leur empreinte dans la vie du pays. Il a été connu dans les années 1970-80 comme le promoteur des « pulsions du terroir dans la musique urbaine » dans le cadre des émissions qu’il produisait à la Télévision nationale, mais aussi dans la coproduction de tournées internationales et d’albums de musique malgache. Ministre de la Culture et de la Communication de 1993 à 1995, il a donné une dimension institutionnelle à ses convictions en les résumant dans un concept à double face « patrimoine et créativité / enracinement et ouverture ».

Nommé Directeur de la communication de la présidence de la République en novembre 2014, Tsilavina Ralaindimby a été consultant en communication au sein de l’agence Artcom qui travaille essentiellement dans la communication institutionnelle.

De son vivant, Tsilavina Ralaindimby, ou « Tsitsi » pour les intimes, a toujours été apprécié pour son caractère ouvert, sociable et facile d’approche. Tous ceux qui l’ont connu et côtoyé ont reconnu ces qualités de Tsilavina qui a tiré sa révérence, laissant derrière lui une veuve et cinq enfants.

Selon son dernier souhait, sa dépouille mortelle sera incinérée. La crémation aura lieu ce mercredi 28 février, après un culte de grâce à la paroisse internationale d’Andohalo.

A lire également :  Présidentielle à Madagascar : L’Union Européene  missionne une centaine d’experts
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg