• Home  / 
  • Politique
  •  /  Opposition : Mahazoarivo convoque les députés Mapar

Sujet associés

Étiquettes : , ,

Opposition : Mahazoarivo convoque les députés Mapar

Le régime tente de sauver les meubles face aux inquiétudes générales au sein de l’arène politique. Cela afin que les l’élaboration du nouveau code électoral s’effectue dans la transparence.

Après ceux des pro-régimes, les députés de l’opposition ont été convoqués au palais de la Primature à Iavoloha, ce mardi 19 décembre. Il s’agit précisément des parlementaires élus sous la bannière Mapar, partisans d’Andry Rajoelina. « C’est pour que les, soit disant, calculs politiques dans la refonte du cadre électoral n’ait pas lieu. Nous voulons que les scrutins se tiennent dans un climat de stabilité et que les résultats soient acceptés par tous », a indiqué Mahafaly Olivier Solonandrasana, Premier ministre.

La députée Christine Razanamahasoa, une figure de proue du Mapar a mis l’accent sur l’importance d’une telle consultation. Pour son groupement, aucun candidat ne devrait être exclu à la course à la présidentielle. Suite à un débat houleux au Sénat à Anosy, la semaine dernière, ce camps, craint une éventuelle révision à la hausse de l’âge minimum pour être candidat aux élections. Une décision qui disqualifierait leur chef de file, l’ancien Président de la Haute Autorité de la Transition, Andry Rajoelina.

Divergences

Toutefois, le nouveau Code électoral, prévu être soumis à l’examen du Parlement durant une session extraordinaire au début de l’année de 2018, n’est toujours pas rendues public. Les formes de la consultation des entités menées par le gouvernement divergent. D’abord, seuls les députés HVM ont été consultés, ensuite l’opposition, mais pas tous les partis de l’opposition.

Ainsi, les TIM et le Mapar, ayant des élus à l’Assemblée nationale, n’ont pas été consultés au même moment. Notons que les membres du Comité de vigilance démocratique pour les élections (CVDE), ont été reçus par le président du Sénat à Anosy il y a quelques semaines.

Ajouter commentaire