EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Face-à-face avec les députés: Le Gouvernement, attendu de pied ferme à Tsimbazaza

| 23 novembre 2017 à 10:14 | mis à jour le 20 février 2018 à 15:21 | Politique

La rencontre entre les cinq ministères concernés par l'insécurité et les députés du 9 novembre dernier donne un avant-goût du face-à-face de ce jeudi durant lequel le gouvernement est attendu de pied ferme concernant des dossiers brûlants sur la vie nationale.

Depuis longtemps, les députés ont marchandé pour pouvoir exprimer les souhaits des populations de leurs circonscriptions respectives. Une séance censée être retransmise en direct sur la chaîne de la télé nationale.

En effet, les fléaux sociaux figurent parmi les points saillants de cette rencontre. En matière d’insécurité, les budgets des ministères concernés ont été révisés à la hausse. Pour la Défense Nationale, cette  augmentation est de plus de 16%, et pour la Gendarmerie Nationale et la Sécurité publique, de plus de 20%.

Toutefois, insatisfaits de ces mesures de hausse budgétaire, les députés exigent des investissements plus efficaces à travers une dotation en matériels, dont des hélicoptères ou une meilleure gestion des ressources humaines.

Voiture 4x4 et fonds du CLD

Par ailleurs, des députés comptent remettre sur la table la question voitures de 4x4 promises aux députés, mais dont la concrétisation semble patiner. À ce propos, il a été avancé que ce sont eux-mêmes  qui vont payer le prix, mais qu’il appartient à l'Etat de jouer le rôle de catalyseur, en permettant la facilité de paiement.

A lire également :  Rentrée parlementaire : une motion de censure se concocte

Certains députés quant à eux, prévoient de réclamer la révision du fonds du Comité Local de développement qui est de 200 millions par districts. Il reste à voir si les députés vont être massivement présents à cette rencontre, vu leur taux d'absence qui a atteint le summum durant cette session, à cause d'un certain laxisme au niveau de la Chambre Basse. Une attitude qui a provoqué la grogne depuis quelque temps. Il s’agira d’une séance de questions-réponses qui durera deux jours.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg