EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Suspension d’émissions audiovisuelles : L’Ordre de Journalistes en appelle au Conseil d’Etat

| 26 avril 2021 à 18:11 | mis à jour le 26 avril 2021 à 18:12 | Politique
president ojm

L’OJM et quelques associations au sein de la société civile interpellent le Conseil d’Etat sur la décision interministérielle suspendant certaines émissions audiovisuelles et radiophoniques

Le président de l’Ordre des journalistes de Madagascar (OJM) Gérard Rakotonirina ainsi que quelques associations au sein de la société civile ont déposé auprès du Conseil d’Etat dans la matinée de ce 26 avril une requête en annulation et pour sursis à exécution de la décision interministérielle en date du 22 avril 2021 suspendant toute manifestation publique ainsi que les émissions radiophoniques et audiovisuelles susceptibles de troubler l’ordre et la sécurité publics.

Selon Gérard Rakotonirina, une telle décision ne correspond plus à la période que nous vivons actuellement qui priorise le pluralisme d’idée et la liberté d’expression dans le monde du journalisme.  Ce dernier de poursuivre que ces émissions aideraient plutôt l’Etat dans ses prises de décisions et à combler d’éventuelles lacunes dans la gestion de cette pandémie.

Par ailleurs, une telle suspension va à l’encontre des articles 10 et 11 de la Constitution, de certaines dispositions du code de la Communication ainsi que de la Déclaration international sur les Droits de l’Homme

Le président de l’OJM a rappelé que selon la Constitution  « Les libertés d'opinion et d'expression, de communication, de presse, d'association, de réunion, de circulation, de conscience et de religion sont garanties à tous », d’une part, et, d’autre part,  « Tout individu a droit à l'information. »

Reprise de certaines émissions

Toujours ce 26 avril mais dans l’après-midi, une rencontre entre les patrons de presse dont les émissions sont concernées par cette suspension et la ministre de la Communication et de la Culture a eu lieu. Cette dernière a donc accédé à la demande de ces patrons de presse  pour la reprise de certaines émissions à condition que ces dernières ne véhiculent pas des propos susceptibles de troubler l’ordre public.

A lire également :  Préparation de l’élection : Ntsay Christian félicité par Abdoulaye Bathily
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg