publicite lactualite

Place du 13 mai – une journaliste accusée publiquement : Les médias internationaux « préoccupés »

manifestation hotel de ville
Par le 5 janvier 2019 à 07:57

Les meneurs de la manifestation sur le parvis de l’Hôtel de Ville ont accusé publiquement la journaliste de RFI d’avoir véhiculé de fausses informations, cela en présence de cette dernière alors qu’elle couvrait l’événement.

Sur le parvis de l’Hôtel de Ville, le 3 janvier, l’une des leaders de la manifestation des K25 (la dénomination de ceux qui soutiennent le candidat N°25 Marc Ravalomanana) a déclaré à l’assistance que la correspondante de RFI « avait véhiculé de fausses informations » lors de la dernière élection. Une déclaration faite avec la diffusion en simultanée de l’image de la concernée sur écran géant et, qui plus est alors que cette journaliste était présente sur les lieux.

Face à cette déclaration, les correspondants des médias internationaux travaillant à Madagascar  ont exprimé leur « vive préoccupation ». Ces derniers n’ont pas manqué de relever que cette « attaque ouverte » à l’égard d’une journaliste « lors d’un rassemblement politique », « ces accusations publiques infondées auraient pu la mettre en danger physiquement au moment des faits », outre que cela constitue « une entrave à l’exercice de son métier ».

Ces correspondants rappellent l’existence de recours légaux « si des responsables politiques estiment qu’elle a commis une erreur ou tenu d’éventuels propos diffamatoires ». Pour conclure, ces derniers condamnent le fait « qu’un(e) journaliste soit jeté(e) en pâture au public sans autre forme de procès ».



Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *