publicite lactualite

Andry Rajoelina en campagne : Restaurer la sécurité dans le Moyen-Sud

andry rajoelina fianarantsoa
Toujours cette marée humaine à chaque passage de Andry Rajoelina à Fianarantsoa
Par le 14 décembre 2018 à 10:45

La journée du 12 décembre du candidat N°13 s’est déroulée dans les régions de l’Amoron’i Mania et de la Haute Matsiatra. Création d’emploi, réhabilitation des infrastructures mais surtout restauration de la sécurité, tels ont été ses engagements.

Pour ces 2 régions situées dans le Moyen-Sud, l’Amoron’i Mania et la Haute Matsiatra, Andry Rajoelina s’est engagé à restaurer la sécurité via la dotation de matériels aux forces de l’ordre, le renforcement des « Dina » ainsi que la mise en place de forces d’intervention spéciales, sans oublier l’utilisation d’hélicoptères.

Mais au tout début de cette journée et avant son meeting électoral à Ambositra, dans l’Amoron’i Mania, le candidat N°13 a rencontré l’évêque des lieux accompagné de plus de 70 prêtres du diocèse. A l’issue de leur rencontre, Andry Rajoelina promis de leur apporter son soutien dans leurs œuvres sociales. Ces derniers, pour leur part, ont béni le candidat afin qu’il réussisse dans cette lourde tâche qui l’attend.

Par la suite, lors du meeting dans le cadre de la campagne, Andry Rajoelina a réitéré son engagement de créer des emplois pour résorber le chômage.

Toujours dans l’Amoron’i Mania, le candidat N°13 est allé à la rencontre de la population de la commune d’Ambondromisotra. Une population à majorité paysanne à laquelle il a promis de restituer leurs terres dont certains se sont accaparés. Il s’est également engagé à baisser le prix des engrais, cela afin que ces paysans puissent augmenter leur production.

Mialy Rajoelina à l’honneur

Pour terminer cette tournée électorale dans l’Amoron’i Mania, le candidat N°13 a fait une incursion dans le district de Fandriana, plus précisément dans la commune de Miarinavaratra. Pour améliorer la source de revenu des autochtones mais également afin de préserver l’environnement, Andry Rajoelina a déclaré que les « Toaka gasy », l’alcool de fabrication artisanale, remplaceront le charbon de bois au sein des ménages. Une transformation qui sera possible à travers le projet de Mialy Rajoelina, son épouse qui est également présidente du programme PAESF (Pan African Ethanol Stoves and Fuel).  Il s’est également engagé à faire sortir cette commune de son isolement. Un isolement dû essentiellement à la vétusté de ses voies de communication.

Dans l’après midi, une foule monstre l’attendait à Fianarantsoa, dans la région Haute Matsiatra. Andry Rajoelina y a réitéré ses engagements lors de sa campagne pour le premier tour. « Aidez-moi afin que je puisse vous aider », a-t-il lancé afin d’inviter la population de la capitale Betsileo à voter pour lui.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *