publicite lactualite

Marc Ravalomanana : Une campagne électorale « agressive »

ravalomanana vatomandry
Par le 7 décembre 2018 à 07:28

Une campagne électorale agressive pour le candidat Marc Ravalomanana pour affronter le 2ème tour. Il s’agit pour lui et ses partisans d’éclairer les électeurs sur ce qui s’est passé en 2009.

Depuis le lancement de sa campagne à son QG, à Bel’air, le 4 décembre ainsi que dans les nombreuses localités qu’il a visité le lendemain, notamment Alarobia Vatosola, Mangarivotra, Moramanga, Vatomandry, Ambohitsilaozana, Brickaville, Ambatondrazaka, Amparafaravola et Toamasina, le candidat N°25 a souligné sa ligne durant cette campagne pour le second tour de la présidentielle : « le Peuple est maintenant appelé, par l’exercice de son droit souverain, à choisir entre un putschiste et un légaliste », a-t-il martelé.

Marc Ravalomanana a été accueilli par des foules monstres là où il passe. A chacune de ces interventions également, il ne cesse de lancer un appel à ses partisans pour que ces derniers aillent voter le moment venu, afin de ne pas rater « ce rendez-vous de l’Histoire où le Peuple pourra enfin choisir entre celui qui a perpétré un coup d’Etat et celui qui a été déboulonné brutalement de son poste pourtant acquis d’une manière démocratique ».

En parallèle, lors de ces meetings, le candidat N°25 s’est entretenu avec les autochtones afin d’être au fait de leurs problèmes et d’y trouver une solution.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *