Judo – Championnat d’Afrique : Les spécialistes en kata assurent la mission

Publié par le 3 avril 2018 à 23:36
Photo Judo Afrique
Tarimy Rabenatoandro et Rija Ratovona (en action) ont brigué la médaille d’or africaine, au Palais des Sports Mahamasina en 2017.

Madagascar alignera quatre judokas dans l’épreuve kata au championnat d’Afrique qu’abritera la Tunisie, du 12 au 15 avril.

Le staff technique de la Fédération malgache de judo a tranché. La Grande Ile sera bel et bien présente aux 39e sommets continentaux qui se dérouleront du 12 au 15 avril à Tunis. Une compétition à laquelle Madagascar alignera quatre combattants. Cette fois, la mission est confiée aux spécialistes en kata si avant ceux du combat ou en shiai étaient toujours à l’honneur. La décision a été prise lors de la réunion du comité exécutif avec le staff technique de la Fédération malgache de judo (FMJ).  « Cette année, Madagascar sera représenté dans l’épreuve kata où nous pouvons espérer monter sur le toit de l’Afrique. Franchement, nous nous devons de reconnaître qu’en combat, le niveau technique de nos judokas a été faible durant les championnats de Madagascar et qu’il y a un risque de rentrer bredouille si l’on ne participait qu’à cette épreuve », a  déclaré Eric Saïd, secrétaire général de la Fédération (FMJ).

Rééditer l’exploit

Ainsi, les champions de Madagascar de kata nage no kata en titre, Tarimy Rabenatoandro et Rija Ratovona du club Hakudokan, ainsi que les vice-champions nationaux : Zoniaina Ranaivoson et Ony Rasamimanana du club de Saint-Michel, assureront la mission. L’occasion pour les deux premiers de rééditer leur exploit à domicile en 2017. Ils ont marqué l’histoire en s’offrant la médaille d’or, la toute première médaille malgache au niveau africain dans l’histoire du judo. Belle prestation de Zo et Ony qui ont quant à eux, remporté la médaille d’argent devançant l’équipe sud-africaine. En combat, Madagascar était le grand absent du podium africain. La médaille de bronze décrochée par les Malgaches au championnat d’Afrique remonte en 2016 avec Asaramanitra Ratiarison chez les moins de 46 kg.

A lire également :  Judo - Italie : Fetra Ratsimiziva en bronze

Sujets associés
Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez