Pétanque : Madagascar échappe au pire

Publié par le 21 novembre 2017 à 11:16
Madagascar champion du monde petanque junior
Les champions du Monde juniors, fiers de leur prestation en Chine. (© fipjp.org)

Le président de la fédération malgache de pétanque (FMP), Béryl Razafindrainiony s’explique sur la sanction qui planait sur nos jeunes champions du monde : la destitution du titre mondial qu’ils ont récemment gagné en Chine.

Les soucis se dissipent. Madagascar peut continuer à savourer son premier titre mondial chez les juniors et sa précieuse deuxième place mondiale chez les dames. Des titres qui ont été récoltés récemment à Kaihua, Chine, mais qui devraient être destitués de nos champions selon le courrier du  président de la Fédération internationale de la pétanque et de Jeu provençal (FIPJP), Claude Azema. Et cela, à cause d’un souci financier. Pour apaiser les esprits, le président de la fédération Béryl Razfindrainony s’est expliqué ainsi : « Madagascar ne risque aucune sanction de la fédération internationale. Nos titres sont nets et nous les méritons. Tout est déjà en ordre. Il s’agissait d’un  problème de communication ».

Pour plus de précision, le président a poursuivi : « La Fédération avait déjà fait le nécessaire pour transférer la somme évoquée  par la FIPJP, mais il y a eu un problème technique avec le processus de transactions bancaires. Cela demande du temps. Mais le problème devait-être réglé, aujourd’hui même ».

Destitution immédiate des titres

Dans son courrier, adressé à la fédération malgache, Claude Azema a souligné « qu’il avait accepté de régler personnellement la grosse somme de la délégation malgache en terre chinoise, afin d’éviter qu’elle ne soit retenue sur place par les autorités chinoises. »

A lire également :  Football - Cosafa Cup : Tirage au sort clément pour les Barea de Madagascar

Cependant, le numéro un mondial de la pétanque a demandé à Madagascar de virer la somme en question sur son compte ou sur celui de la FIPJP, sinon les mesures de sanction seront immédiatement rendues effectives.

« Il s’agit du retrait immédiat et définitif du titre de champion du monde pour les jeunes et de vice-championnes pour les dames, ainsi que de la transmission d’un rapport circonstancié de discipline de la FIPJP avec demande de sanction contre la FMP et de l’information de ces décisions au ministère de la Jeunesse et des Sports et au Comité national olympique malgache. », a souligné Claude Azema.

Une fois que ce problème sera réglé, nos héros attendront de leur côté la reconnaissance promise par les autorités malgaches, étant donné qu’ils ont porté haut le fanion malgache durant ce rendez-vous planétaire.

Sujets associés
Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez