Croix-Rouge malagasy / norvégienne : Coopération suspendue après découverte de fraude

Publié par le 19 avril 2018 à 07:33
croix rouge malagasy
(Photo : Page facebook Croix Rouge Malagasy)

Carrée du point de vue financier et surtout éthique, la Croix-Rouge norvégienne semble être décidée à rompre toute collaboration avec la Croix-Rouge malagasy.

« La Croix-Rouge a une tolérance zéro pour la corruption. Nous avons arrêté tous les transferts vers Madagascar et nous allons maintenant mettre fin à toute coopération avec la Croix-Rouge malagasy. Le détournement de fonds destinés à aider les personnes en situation de vulnérabilité est totalement incompatible avec l’éthique de la Croix-Rouge, c'est pourquoi nous avons décidé de parler ouvertement de cette affaire ». Ce sont là les propos de Bernt G. Apeland, secrétaire général de la Croix-Rouge norvégienne dans un communiqué de presse publié dans le site web officiel de l’organisme en question en fin de matinée de la journée du 18 avril 2018.

Une nouvelle qui vient perturber les responsables de la Croix-Rouge malagasy et accabler l’organisation qui a été durant des années, bien côté question gestion et gouvernance.

Le communiqué émanant de la Croix-Rouge norvégienne fait savoir que «des suspicions de fraudes ont émané suite à un contrôle de routine des comptes en avril 2017 ». Des actions d’audit sur tous les comptes de 2012 à 2017 ont alors été menées par la Croix-Rouge norvégienne. Audit au bout duquel il s’est avéré que «1,2 million de couronnes norvégiennes sont tombées entre de mauvaises mains et qu’il manque une documentation suffisante pour un montant supplémentaire de 8,2 millions de couronnes».

A lire également :  Conférence générale de l’UNESCO : Madagascar accueillera une rencontre africaine en 2018

Des fraudes sur des transactions bancaires

Selon toujours le communiqué émanant de la Croix-Rouge norvégienne, «les fonds volés sont liés à des projets dans les domaines de la santé, de l’eau, de la prévention des catastrophes, ainsi que du développement de la Société nationale». Propos repris par une source sûre qui a affirmé que « des transactions bancaires frauduleuses ont été effectuées durant la période de 2012-2017 ». Transactions qui ont pu être menées «à cause de la fluctuation de l’ariary». Il convient de noter que « de 2012 à 2017, la Croix-Rouge norvégienne a contribué à hauteur de 30,9 millions de couronnes au soutien de la Croix-Rouge malagasy». Un financement qui a été octroyé par les fonds propres de l’organisation elle-même, mais également par des donateurs.

Carrée sur l’éthique et la bonne gouvernance, la Croix-Rouge norvégienne affiche son inflexibilité en annonçant la rupture avec la Croix-Rouge malagasy. Mais surtout en annonçant qu’elle fera tout ce qui est à son possible pour que les auteurs des «crimes» soient « tenus pour responsables ». La nouvelle est accablante et elle entache aussi bien l’image de la Croix-Rouge malagasy que celle de Madagascar. Quoi qu’il en soit, les jeux sont faits et l’une des images de la Grande-Île faisant référence à la corruption s’en est vue renforcée.

Sujets associés
Étiquettes :
Ajouter commentaire

2 réponses à “Croix-Rouge malagasy / norvégienne : Coopération suspendue après découverte de fraude”

  1. jean dit :

    bonjour je cite « 1,2 million de couronnes norvégiennes sont tombées entre de mauvaises mains et qu’il manque une documentation suffisante pour un montant supplémentaire de 8,2 millions de couronnes» donc y a pas eu de contrôle en avale et je pense que pas mal mal d’assoc se gave sur le dos de pauvre gens ,de plus pourquoi juste 2017 ? pour moi il on pas fait uniquement cette année , .oui en 2017 il on découvert…..mais ..

  2. mbako dit :

    La mauvaise gestion des fonds est une des grandes faiblesses des OSC malgaches hélas. Ne nous étonnons pas si les bailleurs de fonds appuient surtout les institutions et ONGs internationales et n’accordent que de petits financements aux structures nationales.

    « Jongler » sur les cours de changes est une technique largement répandu actuellement. Certains se permettent même de décaler les activités des projets qu’ils implémentent pour la simple raison que le taux de change de la période ne leur est pas favorable….

    Mon pauvre pays; où tu vas??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

223 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez