Protection sociale: La résilience et le développement au coeur des débats !

Publié par le 18 avril 2018 à 07:41
protection sociale
Les acteurs oeuvrant dans le domaine de la protection sociale lors de l’atelier sur la protection sociale adaptée aux chocs.

Madagascar accueille actuellement un atelier de deux jours relatif à la protection sociale adaptée aux chocs pour une population plus résiliente.

Coordination. Les efforts menés dans le sens de la protection sociale plus adéquate et répondant aux besoins réels des populations vulnérables ont été menés depuis que Madagascar s’est dotée de sa Politique Nationale de Protection Sociale en 2015. Une politique qui est actuellement devenue une loi depuis sa promulgation au mois de janvier 2018 dernier. Ladite politique qui vient renforcer les actions et programmes de protection sociale mis en place depuis. À l’instar des programmes de filets sociaux mis en œuvre dans le Sud tel que le programme Fiavota. Des failles sont toutefois observées en matière de protection sociale dans la Grande-Île. Notamment, celle relative aux chocs. L’atelier de deux jours sur la protection sociale adaptée aux chocs qui se déroule à l’hôtel Carlton entre dans le cadre de l’amélioration du système existant actuellement. Voulant arriver à la mise en place d’une feuille de route qui elle sera le produit de la combinaison du système d’action communautaire, celui de résilience et de relèvement et enfin du système de développement, l’atelier réunis des représentants de divers domaines de la vie publique.

A lire également :  Méteo Océan Indien : La perturbation tropicale située à 550 km à l’Est d’Antsiranana

Combinaison. «Mener des actions humanitaires est certes important lorsque la situation le demande, mais ce n’est plus suffisant». Ce sont là les propos du Dr Hanta Baraka, secrétaire général auprès du ministère de la population, de la protection sociale et de la promotion de la femme. Avant d’annoncer que l’objectif de l’atelier qui se tient actuellement consiste à combiner le système d’action humanitaire à celui de la résilience et du développement. À cet effet, des actions convergé émanant de tous les ministères sociaux devraient être initiées pour renverser la vapeur. Retournement de situation qui ne devrait pas être possible sans une compréhension commune du principe de protection sociale, des enjeux qu’elle représente ainsi que des séances de partage de bonnes conduites et de bonnes expériences entre les acteurs.

Sujets associés
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez