Stratégie du volontariat : Un atelier de validation et d’actualisation

Publié par le 6 décembre 2017 à 07:13
atelier volontariat
Les participants ont été répartis en groupes qui ont planché sur la validation de la stratégie du Volontariat.

« Atelier de validation de la stratégie nationale malagasy du volontariat, incluant celui des jeunes », tel est l’intitulé de la manifestation organisée par la direction chargée de la coordination nationale du volontariat, au sein du ministère de la Communication et celui de la Jeunesse et des Sports, les 5 et 6 décembre, à l’hôtel Le Pavé, Antaninarenina. La tenue de cet atelier coïncide avec la journée internationale du volontariat que tous les pays membres des Nations-Unies sont censés célébrer.

Cet atelier a comme objectifs de présenter aux participants du draft de la stratégie nationale du volontariat, issu des trois précédents ateliers tenus en 2015 et 2016, d’amener les participants à apporter des observations et des commentaires, d’actualiser et de valider la stratégie nationale du volontariat en vue de sa mise en œuvre.

Côté participants, ce sont des représentants des organisations impliquant les volontaires tels que les associations et les ONG, et les jeunes volontaires dont les jeunes pairs éducateurs, les volontaires nationaux, communautaires et internationaux, ainsi que des représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports, et les membres du comité interministériel de la promotion du volontariat et de la coordination nationale pour la promotion du volontariat. À ceux-ci s’ajoutent des jeunes du comité inter-agence du SNU et des représentants du programme d’appui à la décentralisation et à la résilience communautaire et du programme volontaires des Nations-Unies, ainsi que des parties prenantes incluant des jeunes issus de la communauté.

A lire également :  Forum de la diaspora : Le CEN- RNS, optimiste

Par définition, on désigne par volontaire toute personne qui consacre son temps à titre gratuit, pour effectuer une activité non rémunérée dans les secteurs contribuant au développement du pays. Il est à noter que les bénévoles font partie des volontaires.

Le volontariat, nécessaire pour le développement

Le volontariat constituant des ressources humaines importantes est nécessaire pour pouvoir atteindre l’Objectif de développement durable (ODD). Les volontaires sont de plusieurs sortes à savoir : communautaires, institutionnels, dont les religieuses, nationaux et internationaux tels que le Peace Corps.

Selon les statistiques, en 2014, 2,8% seulement des jeunes équivalant à 600.000 volontaires ont exercé à Madagascar, en s’engageant dans les secteurs de l'éducation, de la santé et du social. Un chiffre qui a considérablement augmenté durant les deux dernières années, selon les dires de Alijimy Joëlle Ratsirarson, coordonnatrice nationale pour la promotion du volontariat à Madagascar.

Sujets associés
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez