Syndicat des taxis : Une troisième grève ce jeudi

Publié par le 6 décembre 2017 à 00:56 - mis à jour le 20 février 2018 à 15:33
Une centaine de taxi ont pris part aux deux premières grèves

Le syndicat des taxis villes (FTAR) de la capitale malgache annonce une troisième grève pour contester le transfert de gestion du centre de contre-visite à la société Omavet.

Cela fait trois mois que le FTAR ou Fikambanan’ny Taxis Antananarivo Renivohitra et la Commune Urbaine d’Antananarivo se sont lancés dans une interminable zizanie. Cette dissension tire son origine du transfert de gestion du centre de contre-visite à la société Omavet. Le ton hausse parce qu’aucune des deux parties ne veut céder.

Pas plus tard que le mardi 5 décembre, Clémence Raharinirina, présidente du syndicat des taxis villes, a annoncé pour ce jeudi 7 décembre une troisième cessation d’activité des membres. « Cette grève va être différente des précédentes. Nous allons créer un effet de surprise », promet-elle, avouant qu’il y a eu des « erreurs de tactique » lors des deux premières manifestations. « Notre erreur a été d’avoir annoncé au préalable les détails de nos manifestations, si bien que le camp adverse a su les prendre en compte pour trouver la parade », a lancé le numéro un de la FTAR.

Longue attente

Clémence Raharinirina a profité de cette occasion pour faire part de la situation à laquelle le syndicat est soumis actuellement. Elle annonce que, dans le cadre de cette revendication, le FTAR a déposé, il y a un mois de cela, une plainte auprès du ministère des Transports afin que les responsables prennent les décisions adéquates. Sauf que jusqu’ici, aucune réaction de la part du destinataire de la plainte n’a été observée.

A lire également :  Stratégie du volontariat : Un atelier de validation et d’actualisation

La présidente du FTAR lance également un appel à l’endroit des conseillers municipaux qui se sont rangés du côté des taximen de maintenir leur position et de prendre part à la « bataille »

Sujets associés
Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez