Réponse à la peste : 2 millions USD de plus des Etats-Unis

Publié par le 1 décembre 2017 à 05:34

Avec le financement supplémentaire annoncé par l’ambassadeur des États-Unis, Robert T. Yamate, l’aide financière apportée par ce pays pour lutter contre la peste atteint les 3,5 millions USD.

Les aides dans le cadre des ripostes contre l’épidémie de la peste continuent d’affluer, malgré la déclaration officielle de la fin de l’épidémie effectuée récemment par le Premier Ministre Olivier Mahafaly.

Via un communiqué, les États-Unis viennent en effet, d’annoncer un financement supplémentaire de deux millions USD. D’après le communiqué émanant de l’Ambassade des États-Unis, ce financement devrait aider la population malagasy à faire face à l’épidémie de la peste durant cette année.

Ce financement  est obtenu du Fonds de Réserve d’Urgence de l’Agence Internationale pour le Développement International (USAID). A cet effet, un réseau composé de 15 000 agents communautaires, de chefs de villages, de groupements et d’association de femmes et appuyé par l’USAID, sera aux premières loges pour lutter contre la maladie. Le réseau travaille également avec des partenaires qui oeuvrent au niveau de 15 régions sur les 22 de la Grande-Ile. Une façon de le mettre en phase avec le plan de riposte gouvernemental, mais également de maximiser les efforts de lutte contre la peste.

Les attentes

Manifestation de la présence américaine durant l’épidémie de la peste qui a sévit dans la Grande-Île. Le financement de 2 millions USD devrait permettre de traiter les malades de la peste. La somme devra par ailleurs faciliter la collecte et le partage d’informations à la population malagasy. Et ce, afin d’engager les communautés à assurer un rôle actif dans la riposte contre la peste.

A lire également :  Croix Rouge Malagasy - OMS : pour un model d’enterrement digne et sécurisé des victimes de la peste

Étant donné l’importance des informations, le financement servira aussi à améliorer le système de surveillance pour une meilleure détection de la maladie. Outre ces faits, les deux millions USD vont permettre le renforcement des capacités des laboratoires pour qu’ils puissent sortir des diagnostics dans les temps. L’annonce de ce financement complémentaire fait poser des questions sur la situation réelle qui prévaut actuellement.

Sujets associés
Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez