Conférence générale de l’UNESCO : Madagascar accueillera une rencontre africaine en 2018

Publié par le 4 novembre 2017 à 07:41
Henry Rabary-Njaka

La 39e conférence générale de l’UNESCO était l’évènement rêvé pour Madagascar qui aspire à faire part des efforts qu’il a entrepris dans le secteur de l’éducation.

Les grandes lignes de la politique nationale de l’éducation ont été développées par Henry Rabary-Njaka, actuelle ministre des Affaires étrangères qui a remplacé Paul Rabary ministre de l’Éducation, à la tribune de la 39ème conférence générale de l’UNESCO à Paris, mardi dernier.

Un développement renforcé par le Premier ministre Olivier Mahafaly qui n’a pas tari d’éloges sur les réformes entreprises par le gouvernement malgache dans le domaine de l’éducation. Entre autres, le Plan sectoriel de l’Education ou encore le programme CAPED ou programme de renforcement des capacités pour l’Education 2030 qui entend former plus de 5.000 jeunes dans toute l’Île.

Cet évènement était également pour le ministre des Affaires étrangères l’occasion d’affirmer que Madagascar va accueillir la rencontre africaine sur la mise en œuvre du plan d’action de Kazan. Une façon pour le gouvernement malgache de faire comprendre au monde entier qu’il est conscient de l’importance de la consolidation de la paix.

D’une importance majeure pour les pays membres de l’Unesco, la 39ème conférence générale a été honorée par une forte délégation malgache conduite par le Premier ministre.

A lire également :  Rentrée scolaire : Atsimo Andrefana à un mois d’avance

Sujets associés
Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez