La Princesse Anne d’Angleterre en visite dans la Grande-île

Publié par le 24 octobre 2017 à 09:47
princesse anne

La réouverture au mois de septembre de l’ambassade de Madagascar à Londres porterait-elle déjà ses fruits. Avec un agenda surbooké, la princesse royale Anne d’Angleterre est depuis hier dans nos murs pour une visite officielle de quatre jours.

Une relation diplomatique bicentenaire. C’est dans le cadre de la célébration de cette relation que la Princesse royale Anne d’Angleterre – Anne Elizabeth Alice Louise de son vrai nom – est en visite officielle à Madagascar depuis hier, lundi 23 octobre. Accompagnée de son époux, le vice-amiral, Sir Tim Lawrence, elle a été accueillie à l’aéroport international d’Ivato par la Première Dame, Voahangy Rajaonarimampianina et Olivier Mahafaly, Premier ministre malgache. En fin de l’après-midi, le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, l’a reçu au Palais d’Iavoloha pour des cérémonies officielles et un dîner d’Etat.

Même si la Princesse Anne ne figure qu’à la 12ème place dans l’ordre de succession au trône britannique, elle est représentative de sa nation. Il s’agit bien, en effet, de la fille unique de la Reine Elisabeth II et du Prince Philippe, Duc d’Édimbourg. Et si elle est dans nos murs, c’est justement pour marquer et raffermir la relation diplomatique entre les deux pays. « Cette visite d’un membre de la famille royale prouve que la relation entre Madagascar et le Royaume-Uni est bel et bien effective. Ca montre aussi que des grands projets se préparent », a déclaré le Président de la République malgache. A noter que l’ambassade de Madagascar à Londres est de nouveau ouverte depuis le mois de septembre.

A lire également :  Santé : Honneur à la mère et l’enfant

Un agenda surbooké

La visite de la Princesse Royale britannique, prévue durer quatre jours, ne sera pas de tout repos. Ce jour, elle assistera à une messe d’action de grâce à la cathédrale anglicane Saint-Laurent, d’Ambohimanoro.  Ce culte a pour objet la célébration de la signature du Traité d’Amitié entre le Royaume-Uni et Madagascar. Elle partira ensuite dans les régions Mania, Sava et Diana où elle visitera des projets environnementaux, de développement social et économique dans lesquels des organismes et des organisations non gouvernementales britanniques sont impliqués.

Cette Princesse royale est très engagée dans tout ce qui est humanitaire et parraine actuellement plus de 300 associations caritatives à travers le monde, à savoir l’ONG « Save the Children » (sauvez les enfants) dont elle est la Présidente depuis 2016, ou encore le « Save the children fund » dont la mission est dédiée à la santé, aux droits et au bien-être de l’enfant.

Sujets associés
Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez