Andry Rajoelina en campagne : La sécurité et les infrastructures en priorité

Publié par le 12 décembre 2018 à 10:00
brieville
La population de Brieville totalement acquise au candidat N°13.

Pour le 7ème et 8 ème jour de campagne, le candidat N°13 Andry Rajoelina est allé dans 3 districts de la région de Vakinankaratra avant de faire une incursion à Tsaratanàna puis à Maevatanana.

Le candidat numéro 13 s’est rendu le lundi 10 décembre dans la région de Vakinakaratra. Il est allé à la rencontre des populations de Faratsiho, Miandrarivo, Vinaninony, Ambohibary Sambaina, Ambano, Tsarahonenana, Mahaiza, Betafo, Ambohimanambola et Mandoto, des localités des districts de Faratsiho, Antsirabe II et Betafo

Bien qu’il soit déjà passé à Faratsiho en août dernier, il est revenu pour renforcer son engagement à lutter contre l’insécurité et à y réhabiliter les infrastructures comme les hôpitaux et les écoles.

A Miandrarivo, Vinaninony, et Ambohibary Sambaina, il a promis de mettre à la portée de la population l’électricité. Andry Rajoelina a fait l’engagement de se pencher particulièrement sur les domaines de la santé et de l’éducation. Le candidat N°13 a rappelé que le district avait déjà bénéficié de nombreuses infrastructures du temps de la Transition. Il continuera donc ce qu’il a déjà entrepris, sans compter  la création d’emploi pour les jeunes.

Les Fokontany à la base du développement

Le 11 décembre, 8ème jour de campagne, Andry Rajoelina et son équipe ont été à Brieville, dans le district de Tsaratanàna, et à Andilamena. Il y a promis la restauration d’un climat sécuritaire en y installant une force d’intervention spéciale. Aux employés de la société Kraoma, il s’est engagé à œuvrer pour les rétablir dans leurs droits. Il a aussi promis la réhabilitation de la route allant de Vohitraivo à Andilamena.

A lire également :  Le Président p.i.Rivo Rakotovao prône la continuité de l’Etat

Enfin, pour terminer son périple de ce jour, il est allé à la rencontre des fokontany de Mahatsinjo et de Mangabe, dans le district de Maevatanana II où il a souligné l’importance de ces fokontany qui sont, d’après le candidat N°13, à la base du développement.

La population, quant à elle, a relevé que c’est la première fois qu’un candidat à la présidentielle daigne leur faire un tel honneur.

Sujets associés
Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez