Ivana Madagascar lance son lotissement premium « Arahaba Soa » à Ambohitrarahaba

Publié par le 25 octobre 2018 à 22:42
arahaba soa ivana madagascar

La Startup immobilière Ivana tend à diversifier son offre avec son projet résidentiel « Arahaba Soa » mis en œuvre à Ambohitrarahaba.

Le marché de l’immobilier est en pleine expansion à Madagascar. Une opportunité pour le promoteur immobilier Ivana qui lance son projet immobilier résidentiel de 12 villas Premium, baptisé « Arahaba Soa ». Un lotissement situé dans la zone d’Ambohitrarahaba, à moins de 8km du centre-ville, à proximité d’Androhibe et à 10 minutes du centre des affaires Ankorondrano. De l’extérieur, chaque parcelle inclut des espaces verts et une sécurité réconfortante, c’est-à-dire l’existence d’une clôture, d’un accès unique et d’un système de gardiennage de 7/7 et 24/24. De l’intérieur, chacune des villas dispose de 3 à 5 chambres, d’une vaste salle de séjour, des salles de bain, d’une cuisine aménagée au style italien. Le tout, habillé par des matériaux de qualité répondants aux normes européennes. Le prix est établi à 250000 euros avec une facilité de paiement de 8 tranches.

« Notre mission est de bâtir et de commercialiser des biens immobiliers tout en offrant un panel très large et varié de logement de qualité. Par ailleurs, nous assurons une garantie et un suivi de l’acquisition du bien. Notre cible prioritaire est la diaspora malgache résidant en France, mais nous avons aussi élargi nos offres auprès des clients locaux afin de leur épargner des soucis induits par un projet de construction », avance Gaylord Toto, responsable marketing et commercial au sein de l’agence immobilière Ivana.

A lire également :  FEIOI : BNI Madagascar présente sa Global Transaction Banking

Le pays a énormément besoin de logement

Madagascar enregistre une forte demande en logement. Selon le Service des domaines, celle-ci est de 950000 par an dont 150000 pour Antananarivo. Heureusement, il reste 5 000 000 d’ha de terrains domaniaux disponibles. Néanmoins, le prix d’un mètre carré de terrain varie d’une région à une autre.  Ceci peut être de 500 ariary dans la campagne d’une province et aller à plus de 100000 ariary dans la capitale. Le tarif d’un loyer se détermine également suivant ce contraste. Pour sa part, Lilia Ratefiarivony, Directeur général d’Ivana concentre la plupart de ses constructions dans l’agglomération de la capitale où le tiers de la population vit et 70% des entreprises qui naissent chaque année s’implantent. Outre les lotissements, Ivana offre également une mission de maîtrise d’œuvre partielle ou intégrale, réalisation de plans ou gestion complète de la construction, prise en charge du permis de construire et des autorisations administratives, achats des matériaux et suivi de chantier.

Sujets associés
Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez