Industrie : SECREN et SIDEMA sur la bonne voie

Publié par le 31 août 2018 à 08:31 - mis à jour le 31 août 2018 à 13:29
secren SA
Un Thonier en entretien à la SECREN à Antsiranana

Le ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé (MIDSP) poursuit la redynamisation des sociétés d’Etat à l’instar de la SECREN et de la SIDEMA.

Un bon vent s’amène pour l’Industrie malgache et les chercheurs d’emplois. Le MIDSP s’active dans la redynamisation des sociétés d’Etat, notamment la SIDEMA (Société industrielle pour le développement du machinisme agricole) et la SECREN (Société d’études de construction et de réparation navale). Selon le ministre de tutelle, Guy Rivo Randrianarisoa, l’initiative vient de son département à travers un décret ministériel. Pour la SIDEMA, qui s’est plongée dans des difficultés techniques et financières, le ministère annonce d’avoir écoulé les arriérés de solde des employés de cette société, envoyés au chômage technique en 2015 pour cause de difficulté technique et financière.

« Le redressement de la SIDEMA a été entamé en juillet. Le Conseil d’administration s’est tenu hier et tous les arriérés de solde des employés de cette société ont été payés. Pour la suite, nous allons lancer un appel à manifestation d’intérêt, d’abord pour faire un audit, et ensuite pour trouver des partenaires en vue du démarrage des activités de la société », annonce le ministre Guy Rivo Randrianarisoa.

Pour le moment, le montant d’investissement nécessaire au redressement de cette société d’Etat n’est pas encore défini. Ceci dépend des travaux à faire, selon le ministre. Quant à la SECREN qui  possède déjà un plan de relance vision 2015-2030, le MIDSP se concentre, actuellement sur l’assainissement et le suivi de ce plan de relance. Ceci mettant l’accent sur la formation du personnel, le développement de la société, l’établissement d’un plan d’investissement sur les Infrastructures et les équipements pour améliorer les capacités techniques, les performances de la société et la modernisation du chantier naval. En 2015, une Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la SECREN SA avait validé l’augmentation du capital de cette société à 8 500 000 000 d’ariary contre 400 000 000 d’ariary auparavant. Désormais, les activités de la SECREN comprennent la réparation et la construction navale, la maintenance industrielle, bâtiments, travaux publics et Génie civil, la confection de matériel agricole et l’aménagement des sites touristiques. Plus de 800 personnes y travaillent.

A lire également :  Électricité : La transition énergétique passe au scalpel

Sujets associés
Étiquettes : , , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez